08 décembre 2013

Citation à penser

Rien ne donne une idée plus heureuse de vie énergétique que la ramure et les branches d'un arbre.William GILPIN[Le Payasage de la forêt]
Posté par muze15 à 05:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

20 novembre 2012

Citation à penser

Ondoyant et divers, tel est le paysage de France, mêlant le clair et l'obscur, l'ordre et l'anarchie, l'intime et l'écrasant.Jean-Robert PITTE[Histoire du paysage français - 1983]
15 juillet 2012

Si d'autres fleurs décorent la maison - Émile Verhaeren

Si d'autres fleurs décorent la maison   Si d'autres fleurs décorent la maison Et la splendeur du paysage, Les étangs purs luisent toujours dans le gazon, Avec les grands yeux d'eau de leur mouvant visage.   Dites de quels lointains profonds et inconnus Tant de nouveaux oiseaux sont-ils venus, Avec du soleil sur leurs ailes ?   Juillet a remplacé Avril dans le jardin Et les tons bleus par les grands tons incarnadins, L'espace est chaud et le vent frêle ; Mille insectes brillent dans l'air, joyeusement, Et... [Lire la suite]
10 avril 2012

Mon ami, le paysage - Émile Verhaeren [IX]

Mon ami, le paysage   Plus rien de vous n'est étranger Au cœur ému de ma mémoire, On ne sait quoi de péremptoire Entre nous tous s'est échangé.   Aussi quand ma vie accomplie, Ployant sous le poing noir du sort, Ira se perdre dans la mort, Doux ciel ami, je te supplie   D'être présent à mes regards Avec ta plus ample lumière, Afin que soit belle la terre À mon départ.   Émile VERHAEREN (1855-1916)
09 avril 2012

Mon ami, le paysage - Émile Verhaeren [VIII]

Mon ami, le paysage   Quand j'étais si vraiment heureux De mes marches de roche en roche Que j'embrassais les arbres proches Avec des pleurs au fond des yeux   Et que les thyms sous la rosée Et que les trèfles dans le vent Me semblaient moins frais et vivants Que mes espoirs et mes pensées.   J'ai pour voisin et compagnon Un vaste et puissant paysage Qui change et luit comme un visage Devant le seuil de ma maison.   Dites, vous ai-je aimés, retraites, Coteaux feuillus, sources des bois, Antres où... [Lire la suite]
07 avril 2012

Mon ami, le paysage - Émile Verhaeren [VI]

Mon ami, le paysage   Quand l'air est sec et refroidi Et que tout bruit semble plus proche, Je reconnais au son des cloches Quel angelus tinte à midi.   Je sais le dessin de chaque ombre Dans le soleil, sur les hauts murs ; Et j'ai compté les brugnons mûrs Qui ploient la branche sous leur nombre.   Ces deux tilleuls qui montent là, Je sens la main aujourd'hui morte Qui les planta devant la porte Pour que la foudre n'y tombât.   Chaque bête qui vague ou broute M'est familière et le sait bien ; ... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,

05 avril 2012

Mon ami, le paysage - Émile Verhaeren [IV]

Mon ami, le paysage   J'ai pour voisin et compagnon Un vaste et puissant paysage Qui change et luit comme un visage Devant le seuil de ma maison.   Même la nuit je le visite Quand les astres semblent les yeux De héros clairs et merveilleux Que les splendeurs du ciel abritent.   À haute voix, à cœur ardent, Je dis ton nom, brusque Persée ; Et l'ombre immense et angoissée Tressaille encore en l'entendant.   Je te nomme à ton tour, Hercule, Et toi, Pollux, et toi, Castor, Et toi, Vénus, dont le feu... [Lire la suite]
03 avril 2012

Mon ami, le paysage - Émile Verhaeren [II]

Mon ami, le paysage   Un bruit s'entend : c'est un ruisseau Qui abaisse de pente en pente Le geste bleu de son eau lente Jusqu'à la crique d'un hameau,   Tandis qu'au loin sur les éteules Tassant le blé sous le soleil Semble tenir dûment conseil Le peuple d'or des grandes meules.   J'ai pour voisin et compagnon Un vaste et puissant paysage Qui change et luit comme un visage Devant le seuil de ma maison.   Sous l'azur froid qui le diapre L'hiver, il accueille mes pas Pour aiguiser à ses frimas Ma... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
02 avril 2012

Mon ami, le paysage - Émile Verhaeren [I]

Mon ami, le paysage   J'ai pour voisin et compagnon Un vaste et puissant paysage Qui change et luit comme un visage Devant le seuil de ma maison.   Je vis chez moi de sa lumière Et de son ciel dont les grands vents Agenouillent ses bois mouvants Avec leur ombre sur la terre.   Il est gardé par onze tours Qui regardent du bout des plaines De larges mains semer les graines Sur l'aire immense des labours.   Un chêne y détient l'étendue Sous sa rugueuse autorité, Mais les cent doigts de la clarté ... [Lire la suite]
12 mars 2012

Citation à penser

J’ai vu des alizés déployer. Des nuages de paysage en gouttelettes.Michel BUTOR
Posté par muze15 à 05:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,