30 août 2012

Ô le calme jardin d'été où rien ne bouge - Émile Verhaeren

Ô le calme jardin d'été où rien ne bouge   Ô le calme jardin d'été où rien ne bouge ! Sinon là-bas, vers le milieu De l'étang clair et radieux, Pareils à des langues de feu, Des poissons rouges.   Ce sont nos souvenirs jouant en nos pensées Calmes et apaisées Et lucides - comme cette eau De confiance et de repos.   Et l'eau s'éclaire et les poissons sautillent Au brusque et merveilleux soleil, Non loin des iris verts et des blanches coquilles Et des pierres, immobiles Autour des bords vermeils.   ... [Lire la suite]

29 août 2012

La sieste - José-Maria de Hérédia

La sieste   Pas un seul bruit d'insecte ou d'abeille en maraude, Tout dort sous les grands bois accablés de soleil Où le feuillage épais tamise un jour pareil Au velours sombre et doux des mousses d'émeraude.,   Criblant le dôme obscur, Midi splendide y rôde Et, sur mes cils mi-clos alanguis de sommeil, De mille éclairs furtifs forme un réseau vermeil Qui s'allonge et se croise à travers l'ombre chaude.   Vers la gaze de feu que trament les rayons, Vole le frêle essaim des riches papillons Qu'enivrent la... [Lire la suite]
01 août 2012

Petites misères d'août - Jules Laforgue

Petites misères d'août   Oh ! quelle nuit d'étoiles, quelles saturnales ! Oh ! mais des galas inconnus Dans les annales Sidérales ! Bref, un Ciel absolument nu !   Ô Loi du Rythme sans appel ! Que le moindre Astre certifie Par son humble chorégraphie Mais nul spectateur éternel.   Ah ! la Terre humanitaire N'en est pas moins terre-à-terre ! Au contraire.   La Terre, elle est ronde Comme un pot-au-feu, C'est un bien pauv' monde Dans l'Infini bleu.   Cinq sens seulement, cinq ressorts pour... [Lire la suite]
28 juillet 2012

Les petits pois - Charles Monselet

Les petits pois   Comme un essaim d'enfants en blouse verte, Sous le soleil s'ébattant à la fois, Voici venir tout à coup, bande alerte, Voici venir les gentils petits pois !   Au potager, la terre en est couverte ; Pour les cueillir, paniers sont trop étroits, Clamart triomphe! Et partout j'aperçois Leur primeur gaie à chaque table offerte.   Il faut compter avec ces fins matois, Car, en dépit de leur air léger, -certes, Dans la cuisine ils ont un très grand poids.   On les oblige à de nombreux... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
27 juillet 2012

Les plaisirs des jardins - Anna de Noailles

Les plaisirs des jardins   Écoute, au beau jardin, couler à petits bruits La fontaine où, dès l'aube, un bras pieux recueille L'eau qui plaît à la soif de l'herbe et de la feuille, Des petits rosiers tors et des arbres à fruits.   - Viens avec moi, ce soir, en doux pèlerinage, Vers les massifs touffus et les clairs espaliers Où par la tige courte et forte, sont liés Les brugnons éclatants au verdoyant treillage.   Vois ces fleurs où la guêpe heureuse joue et boit, Respire ces parfums que le vent chaud... [Lire la suite]
26 juillet 2012

Belles fleurs, dont je voy ces jardins embellis - Vincent Voiture

Belles fleurs, dont je voy ces jardins embellis   Belles fleurs, dont je voy ces jardins embellis, Chastes Nymphes, l'Amour et le soin de l'Aurore, Innocentes beautez que le Soleil adore, Dont l'éclat rend la Terre et les Cieux embellis.   Allez rendre l'hommage au beau teint de Philis, Nommez-la vostre Reine, et confessez encore, Qu'elle est plus éclattante et plus belle que Flore, Lors qu'elle a plus d'œillets, de roses, et de lis.   Quittez donc sans regret ces lieux et vos racines, Pour voir une beauté,... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

25 juillet 2012

Ce qui se passait aux Feuillantines vers 1813 - Victor Hugo

Ce qui se passait aux Feuillantines vers 1813   (extrait)   Enfants, beaux fronts naïfs penchés autour de moi, Bouches aux dents d'émail disant toujours : Pourquoi ? Vous qui, m'interrogeant sur plus d'un grand problème, Voulez de chaque chose, obscure pour moi-même, Connaître le vrai sens et le mot décisif, Et qui touchez à tout dans mon esprit pensif ; - Si bien que, vous partis, enfants, souvent je passe Des heures, fort maussade, à remettre à leur place Au fond de mon cerveau mes plans, mes visions, Mes... [Lire la suite]
24 juillet 2012

Donc, ce sera par un clair jour d'été - Paul Verlaine

Donc, ce sera par un clair jour d'été   Donc, ce sera par un clair jour d'été ; Le grand soleil, complice de ma joie, Fera, parmi le satin et la soie, Plus belle encor votre chère beauté ;   Le ciel tout bleu, comme une haute tente, Frissonnera somptueux à longs plis Sur nos deux fronts heureux qu'auront pâlis L'émotion du bonheur et l'attente ;   Et quand le soir viendra, l'air sera doux Qui se jouera, caressant, dans vos voiles, Et les regards paisibles des étoiles Bienveillamment souriront aux époux. ... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
24 juillet 2012

Citation à penser

L'artiste : "Son but devrait être de faire aimer les objets de sa sollicitude".George SAND[La Mare au diable - 1846]
Posté par muze15 à 05:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
22 juillet 2012

La journée heureuse - Anna de Noailles

La journée heureuse   Voici que je défaille et tremble de vous voir, Bel été qui venez jouer et vous asseoir Dans le jardin feuillu, sous l'arbre et la tonnelle. Comme votre douceur sur mon âme ruisselle ! Je retrouve le pré, l'étang, les noyers ronds, Les rosiers vifs avec leurs vols de moucherons, Le sapin dont l'écorce est résineuse et chaude ; Tout le miel de l'été aromatise et rôde Dans le vent qui se pend aux fleurs comme un essaim. - On voit déjà gonfler et mûrir le raisin ; L'odeur du blé nombreux se lève de... [Lire la suite]