04 septembre 2012

Chanson de l’artichaut - Tristan Klingsor

Chanson de l’artichaut   J'ai cent feuilles à mon cœur tremblant   Comme celui d'un galant ;   Brune, rousse ou blonde,   Il en est pour tout le monde.   J'ai cent feuilles tendres d'un côté   Et piquantes de l'autre,   Comme feintises et patenôtres   De jouvenceaux amignottés.   Mais sans doute, belles, peu vous chaut   D'un joli cœur d'artichaut, Et brune, rousse ou blonde préférerait   Le simple cœur d'un dameret.   De sorte qu'il me faudra finir aussi ... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

26 avril 2011

C'est le joli printemps - Maurice Fombeure

C'est le joli printemps   C'est le joli printemps Qui fait sortir les filles, C'est le joli printemps Qui fait briller le temps.   J'y vais à la fontaine, C'est le joli printemps, Trouver celle qui m'aime, Celle que j'aime tant.   C'est dans le mois d'avril Qu'on promet pour longtemps, C'est le joli printemps, Qui fait sortir les filles,   La fille et le galant, Pour danser le quadrille. C'est le joli printemps Qui fait briller le temps.   Aussi, profitez-en, Jeunes gens, jeunes filles; ... [Lire la suite]
22 octobre 2010

Vous souvient-il de l'auberge - Paul-Jean Toulet

@font-face {   font-family: "Cambria"; }@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } Vous souvient-il de l'auberge Vous souvient-il de l'auberge Et combien j'y fus galant ? Vous étiez en piqué blanc : On eût dit la Sainte Vierge. Un chemineau navarrais Nous joua de la guitare. ... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
05 mai 2009

Au mois de mai - Claude Malleville

Au mois de mai Au mois de mai, l’amoureuse Isabelle Et le galant qui soupire pour elle Sont nés tous deux, et de là seulement Vient leur amour, vient leur contentement Et de leurs vœux la rencontre éternelle. Jamais pigeon, en trémoussant de l’aile, Ne baisa mieux sa compagne fidèle, Ni ne sut mieux alléger son tourment, Au mois de mai. Ils sont épris d’une ardeur mutuelle, Et si l’amour en la saison nouvelle Dedans les cœurs prend quelque accroissement, Ne doutons point que cet heureux amant N’ait au plus tard la fleur de... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,