10 avril 2013

Adieu à l'enfance - Ondine Valmore

Adieu à l'enfance   Adieu mes jours enfants, paradis éphémère ! Fleur que brûle déjà le regard du soleil, Source dormeuse où rit une douce chimère, Adieu ! L'aurore fuit. C'est l'instant du réveil !   J'ai cherché vainement à retenir tes ailes Sur mon cœur qui battait, disant : " Voici le jour ! " J'ai cherché vainement parmi mes jeux fidèles A prolonger mon sort dans ton calme séjour ;   L'heure est sonnée, adieu mon printemps, fleur sauvage ; Demain tant de bonheur sera le souvenir. Adieu ! Voici l'été ;... [Lire la suite]

16 décembre 2010

Divagation - Muze15

Résonances cosmiquesChimère de l'âmeMystères qui nous charment
Posté par muze15 à 11:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 octobre 2010

Disgrâce - Pontus de Tyard

@font-face {   font-family: "Cambria"; }@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: Cambria; }div.Section1 { page: Section1; } Disgrâce La haute Idée à mon univers mère, Si hautement de nul jamais comprise, M'est à présent ténébreuse Chimère. Le tout, d'où fut toute ma forme prise, Plus de mon tout, de mon tout exemplaire, M'est simplement une vaine feintise. Ce qui soulait mon ... [Lire la suite]
11 septembre 2010

L'amour et la mort - Louise Ackermann [III]

L'amour et la mortIII Éternité de l'homme, illusion ! chimère ! Mensonge de l'amour et de l'orgueil humain ! Il n'a point eu d'hier, ce fantôme éphémère, Il lui faut un demain ! Pour cet éclair de vie et pour cette étincelle Qui brûle une minute en vos cœurs étonnés, Vous oubliez soudain la fange maternelle Et vos destins bornés. Vous échapperiez donc, ô rêveurs téméraires Seuls au Pouvoir fatal qui détruit en créant ? Quittez un tel espoir ; tous les limons sont frères En face du néant. Vous dites à la Nuit... [Lire la suite]
30 juillet 2010

Solitude - Théophile Gautier

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"Comic Sans MS"; panose-1:0 3 15 7 2 3 3 2 2 2; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal ... [Lire la suite]
25 février 2010

Divagation - Muze15

Assoupi, visage chaviré, mains livides…Tu lèches le temple vide du ciel impassible !Tu aspires les fleurs flétries du paradis impossible !Tu t'agrippes à l'immense chimère !Et tu attends, l'âme couverte de neige, la tombée du miracle.
17 mars 2009

Quelle soie aux baumes de temps - Stéphane Mallarmé

Quelle soie aux baumes de temps Quelle soie aux baumes de temps Où la Chimère s’exténue Vaut la torse et native nue Que, hors de ton miroir, tu tends ! Les trous de drapeaux méditants S’exaltent dans notre avenue : Moi, j’ai ta chevelure nue Pour enfouir mes yeux contents, Non ! La bouche ne sera sûre De rien goûter à sa morsure S’il ne fait, ton princier amant, Dans la considérable touffe Expirer, comme un diamant Le cri des Gloires qu’il étouffe. Stéphane MALLARMÉ(1887)[Poésies]
Posté par muze15 à 08:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,