24 septembre 2012

À un sot rimeur, qui trop l'importunait d'aimer - Pernette du Guillet

À un sot rimeur, qui trop l'importunait d'aimer   Tu te plains que plus ne rimasse, Bien qu'un temps fut que plus aimasse À étendre vers rimassés, Que d'avoir biens sans rime assez : Mais je vois que qui trop rimoye Sus ses vieux jours enfin larmoye.   Car qui s'amuse à rimacher À la fin n'a rien à mâcher.   Et pource, donc, rime, rimache, Rimone tant et rime hache, Qu'avecques toute ta rimaille N'aies, dont tu sois marri, maille : Et tu verras qu'à ta rimasse Comme moi feras la grimace, Maudissant et... [Lire la suite]

16 mars 2011

Citation à penser

Blâme ton ami en secret ; vante-le devant les autres.Léonard de VINCI[Carnets]
Posté par muze15 à 06:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
27 février 2011

Sonnet XXIV - Louise Labé

XXIV   Ne me blâmez pas, Dames, si j'ai aimé, si j'ai senti mille torches ardentes, mille supplices, mille douleurs mordantes : Si j'ai consumé mon temps à pleurer,   Hélas ! N'entachez pas ma réputation. Si j'ai commis des fautes, les peines sont bien là, n'aiguisez point leurs pointes violentes : mais songez qu'Amour, à point nommé,   sans que vous ayez l'excuse d'être la femme d'un Vulcain, sans pouvoir accuser la beauté d'un Adonis, pourra, s'il veut, vous rendre plus amoureuses :   en ayant... [Lire la suite]
10 janvier 2011

Ma douce amour - Christine de Pisan

@font-face {   font-family: "Cambria"; }@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } Ma douce amour Ma douce amour, ma plaisance chérie, Mon ami cher, tout ce que puis aimer, Votre douceur m' de tous maux guérie. En vérité, je vous peux proclamer Fontaine dont tout bien me vient, Qui... [Lire la suite]
12 juillet 2010

Et à Paris sur Seine… - Jean Molinet

Et à Paris sur Seine…Et à Paris sur SeineJe vis un garnementBlâmant de foi mal saineLe divin sacrement.Le saint sang du caliceVeut prendre et pesteler :S'en fut pour son maliceCondamné à brûler.Jean MOLINET[Recollection de merveilleuses avenues en notre temps - vers 1500]
Posté par muze15 à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
12 septembre 2009

Chanson - Jean de Lingendes

Chanson Si c’est un crime que l’aimer L’on n’en doit justement blâmer Que les beautés qui sont en elle, La faute en est aux dieux Qui la firent si belle : Mais non pas à mes yeux. Car elle rend par sa beauté Les regards, et la liberté Incomparables devant elle. La faute en est aux dieux Qui la firent si belle : Mais non pas à mes yeux. Je suis coupable seulement D’avoir beaucoup de jugement Ayant beaucoup d’amour pour elle. La faute en est aux dieux Qui la firent si belle : Mais non pas à mes yeux. Qu’on accuse donc leur... [Lire la suite]
10 juillet 2009

La belle vieille - François Maynard

La belle vieille Cloris, que dans mon temps j'ai si longtemps servieEt que ma passion montre à tout l'univers,Ne veux-tu pas changer le destin de ma vieEt donner de beaux jours à mes derniers hivers ? N'oppose plus ton deuil au bonheur où j'aspire.Ton visage est-il fait pour demeurer voilé ?Sors de ta nuit funèbre, et permets que j'admireLes divines clartés des yeux qui m'ont brûlé. Où s'enfuit ta prudence acquise et naturelle ?Qu'est-ce que ton esprit a fait de sa vigueur ?La folle vanité de paraître fidèleAux cendres d'un... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,