Je suis en faveur du maintien de l'habitude française du baisemain ; après tout, il faut bien commencer quelque part.
Sacha GUITRY