28 janvier 2014

Citation à penser

Je n'hésite pas à le déclarer, le diplôme est l'ennemi mortel de la culture.Paul VALÉRY[Variété]
Posté par muze15 à 05:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

10 octobre 2013

Citation à penser

Les livres ont les mêmes ennemis que l'homme : le feu, l'humide, les bêtes, le temps et leur propre contenu.Paul VALÉRY
Posté par muze15 à 04:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
04 juin 2013

Citation à penser

Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n’est rien.Paul VALÉRY
Posté par muze15 à 05:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 avril 2013

Citation à penser

Les mots sont des planches jetées sur un abîme, avec lesquels on traverse l'espace d'une pensée, et qui souffrent le passage et non point la station.Paul VALÉRY
Posté par muze15 à 05:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
16 juillet 2012

Citation à penser

Les livres ont les mêmes ennemis que l'homme : le feu, l'humide, les bêtes, le temps. Et leur propre contenu.Paul VALÉRY[Littérature - 1929]
Posté par muze15 à 05:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
22 avril 2012

Citation à penser

La politique est l'art d'empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde.Paul VALÉRY
Posté par muze15 à 05:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

30 janvier 2012

Citation à penser

Tous les sentiments sont des mélanges, des confusions. […] Et toute clarté et netteté est instable tant que le sentiment existe.Paul VALÉRY[Cahiers]
07 octobre 2011

Le cimetière marin - Paul Valéry [VIII]

Le cimetière marin   Non, non ! . . . Debout! Dans l'ère successive ! Brisez, mon corps, cette forme pensive ! Buvez, mon sein, la naissance du vent ! Une fraîcheur, de la mer exhalée, Me rend mon âme . . . O puissance salée ! Courons à l'onde en rejaillir vivant.   Oui ! grande mer de délires douée, Peau de panthère et chlamyde trouée, De mille et mille idoles du soleil, Hydre absolue, ivre de ta chair bleue, Qui te remords l'étincelante queue Dans un tumulte au silence pareil   Le vent se lève ! . . .... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
06 octobre 2011

Le cimetière marin - Paul Valéry [VII]

Le cimetière marin   Pères profonds, têtes inhabitées, Qui sous le poids de tant de pelletées, Êtes la terre et confondez nos pas, Le vrai rongeur, le ver irréfutable N'est point pour vous qui dormez sous la table, Il vit de vie, il ne me quitte pas !   Amour, peut-être, ou de moi-même haine ? Sa dent secrète est de moi si prochaine Que tous les noms lui peuvent convenir ! Qu'importe ! Il voit, il veut, il songe, il touche ! Ma chair lui plaît, et jusque sur ma couche, À ce vivant je vis d'appartenir !   ... [Lire la suite]
05 octobre 2011

Le cimetière marin - Paul Valéry [VI]

Le cimetière marin   Les cris aigus des filles chatouillées, Les yeux, les dents, les paupières mouillées, Le sein charmant qui joue avec le feu, Le sang qui brille aux lèvres qui se rendent, Les derniers dons, les doigts qui les défendent, Tout va sous terre et rentre dans le jeu !   Et vous, grande âme, espérez-vous un songe Qui n'aura plus ces couleurs de mensonge Qu'aux yeux de chair l'onde et l'or font ici ? Chanterez-vous quand serez vaporeuse ? Allez ! Tout fuit ! Ma présence est poreuse, La sainte... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,