25 octobre 2012

Antéros - Gérard de Nerval

Antéros   Tu demandes pourquoi j'ai tant de rage au cœur Et sur un col flexible une tête indomptée ; C'est que je suis issu de la race d'Antée, Je retourne les dards contre le dieu vainqueur.   Oui, je suis de ceux-là qu'inspire le Vengeur, Il m'a marqué le front de sa lèvre irritée, Sous la pâleur d'Abel, hélas ! ensanglantée, J'ai parfois de Caïn l'implacable rougeur !   Jéhovah ! le dernier, vaincu par ton génie, Qui, du fond des enfers, criait : " Ô tyrannie ! " C'est mon aïeul Bélus ou mon père... [Lire la suite]

26 août 2010

Vers adressés à Diane de Poitiers - Henri II

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"Comic Sans MS"; panose-1:0 3 15 7 2 3 3 2 2 2; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal ... [Lire la suite]
26 juillet 2010

Champigny - Raymond Radiguet

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"Comic Sans MS"; panose-1:0 3 15 7 2 3 3 2 2 2; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal ... [Lire la suite]
13 juin 2010

Éphéméride - Muze15

&amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;lt;!-- /* Font Definitions */ @font-face ... [Lire la suite]
09 mai 2010

Les Œillets rouges - Louise Michel

&amp;amp;lt;!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:&amp;amp;quot;Times New Roman&amp;amp;quot;; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:&amp;amp;quot;Comic Sans MS&amp;amp;quot;; panose-1:0 3 15 7 2 3 3 2 2 2; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} /* Style Definitions... [Lire la suite]
23 août 2009

Séguidille - Paul Verlaine

Séguidille Brune encore non eue,Je te veux presque nueSur un canapé noirDans un jaune boudoir,Comme en mil huit cent trente. Presque nue et non nueÀ travers une nueDe dentelles montrantTa chair où va courantMa bouche délirante. Je te veux trop rieuseEt très impérieuse,Méchante et mauvaise etPire s'il te plaisait,Mais si luxuriante ! Ah ! ton corps noir et roseEt clair de lune ! Ah, poseTon coude sur mon cœur,Et tout ton corps vainqueur,Tout ton corps que j'adore ! Ah, ton corps, qu'il reposeSur mon âme moroseEt... [Lire la suite]
08 juin 2009

Sur les vaines occupations des gens du siècle - Jean Racine

Sur les vaines occupations des gens du siècle Quel charme vainqueur du monde Vers Dieu m’élève aujourd’hui ? Malheureux l’homme qui fonde Sur les hommes son appui ! Leur gloire fuit, et s’efface En moins de temps que la trace Du vaisseau qui fend les mers, Ou de la flèche rapide Qui loin de l’œil qui la guide Cherche l’oiseau dans les airs. De la Sagesse immortelle La voix tonne, et nous instruit. « Enfants des hommes, dit-elle, De vos soins quel est le fruit ? Par quelle erreur, âmes vaines, Du plus pur sang de vos veines... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
10 avril 2009

De toi la douce et fraîche - Maurice Scève

De toi la douce et fraîche De toi la douce, et fraîche souvenance Du premier jour, qu’elle m’entra au cœur Avec ta haute, et humble contenance, Et ton regard d’Amour même vainqueur, Y dépeignit par si vive liqueur Ton effigie au vif tant ressemblante, Que depuis l’Âme étonnée, et tremblante De jour l’admire, et la prie sans cesse : Et sur la nuit tacite, et sommeillante, Quand tout repose, encor moins elle cesse. Maurice SCÈVE(1544)[Délie]
Posté par muze15 à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,