08 mars 2012

L'usage du temps - François Malaval

L'usage du temps   L'homme n'a rien du temps que l'instant qu'il possède, Quand le temps est perdu, sa perte est sans remède : Après tant d'embarras, tant de peine et de bruit, On se trouve à la fin et sans temps et sans fruit. Chacun se donne en proie au siècle qui l'entraîne, Au plaisir qui l'amuse, au dessein qui le gêne, Et comme s'il régnait une fatale loi, Chacun fait ce qu'il peut pour n'être point à soi. Homme trop partagé, possède-toi toi-même, Fais servir tout le temps à ton bonheur suprême : Chaque instant... [Lire la suite]

13 février 2012

Citation à penser

La philosophie que je cultive n'est pas si barbare ni si farouche qu'elle rejette l'usage des passions ; au contraire, c'est en elle seule que je mets toute la douceur et la félicité de cette vie.René DESCARTES[Correspondance]
13 janvier 2012

Citation à penser

C'est l'usage quand on fait l'éloge d'un auteur russe, de le faire aux dépens des autres. Tout se passe comme si les hommes étaient monothéistes dans leur dévotion aux dieux littéraires et ne pouvaient supporter de voir rendre un culte aux divinités rivales.Robert LYND  
22 novembre 2011

Citation à penser

Il faut prendre garde que le principal devoir des esprits c'est de conserver et d'augmenter leur liberté : parce que c'est pour le bon usage qu'ils peuvent en faire, qu'ils peuvent mériter leur bonheur.MALEBRANCHE[Traité de la nature et de la Grâce]
07 mars 2010

Éphéméride - Muze15

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} ... [Lire la suite]
10 novembre 2009

Divagation - Muze15

La littérature a valeur d'autorité, elle ne fait plus autorité. Elle a été confisquée par des élites qui s'appuient sur l'usage éhonté d'un jargon incompréhensible, arme brandie contre toute invasion extérieure qui menacerait d'effriter l'ivoire de la tour. Oser pourfendre cette consanguinité intellectuelle qui dégénère la pensée, vidée de son sens, tandis que les nouveaux pédants gagnent du terrain et imposent partout leur non-sens.Où penser encore aujourd'hui ?