03 avril 2013

Divagation - Muze15

Nuances célestesGravir avec petits brasLe toit du monde
Posté par muze15 à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

11 septembre 2012

Les espaliers - Émile Verhaeren

Les espaliers   D'énormes espaliers tendaient des rameaux longs Où les fruits allumaient leur chair et leur pléthore, Pareils, dans la verdure, à ces rouges ballons Qu'on voit flamber les nuits de kermesse sonore.   Pendant vingt ans, malgré l'hiver et ses grêlons, Malgré les gels du soir, les givres de l'aurore, Ils s'étaient accrochés aux fentes des moellons, Pour monter jusqu'au toit, monter, monter encore.   Maintenant ils couvraient de leur faste les murs Et sur les pignons hauts et clairs, poires et... [Lire la suite]
26 avril 2012

Divagation - Muze15

Ciel pommeléConversations de toit à toitApartés élancés 
Posté par muze15 à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 avril 2012

Doute - Victor Segalen

Doute   Chang-Ti ! si pourtant cela était que tu fusses, Haut Ciel Souverain, Seigneur Ciel au temple clair, - Qu'on dit étreignant le bol renversé de l'air De ta majesté d'azur de jade et de fer !   Véritablement, si tu tiens ce qu'on proclame : Étant, voyant tout et partout, et jusque sur Le toit du Grand Vide, encerclant comme d'un mur L'Éther spiralé profondément dur et pur.   Quel dépouillement ! Quel prosternement du haut De l'orbe où mon front règne au séjour de tes sages, Sur la triple dalle... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
24 mars 2012

Autour de ma maison - Émile Verhaeren [III]

Les insectes, les fleurs, les feuilles, les rameaux Tressent leur vie enveloppante et minuscule Dans mon village, autour des prés et des closeaux. Ma petite maison est prise en leurs réseaux. Souvent, l'après-midi, avant le crépuscule, Autour de ma maison   De fenêtre en fenêtre, au long du pignon droit, Ils s'agitent et bruissent jusqu'à mon toit ; Souvent aussi, quand l'astre aux Occidents recule, J'entends si fort leur fièvre et leur émoi Que je me sens vivre, avec mon cœur, Comme au centre de leur ardeur.   ... [Lire la suite]
02 janvier 2012

Les vagues - Géo Norge

Les vagues   Les vagues prisonnières ne respirent pas facilement sous un toit. Elles se décolorent, elles perdent leur chevelure d'écume et jusqu'à cette façon de ployer le torse. Mais malheur à qui fut assez adroit pour capturer une jeune vague, non point assez vigilant pour l'endormir. Un coquillage oublié dans la maison, quelque forme de vaisseau, lui rend l'instinct de sa race sauvage et voici qu'elle se gonfle, élève sa fureur et se précipite, emportant tout à la mer, où elle recommence une vie d'une grande beauté. ... [Lire la suite]

09 décembre 2011

Je serai Père Noël - Corinne Albaut

Je serai Père Noël   Quand je serai très vieux, Je serai Père Noël Je vivrai dans les cieux, Sous un toit d'arc-en-ciel.   Mes ateliers-jouets Seront dans les nuages, De là-haut je verrai Quels sont les enfants sages.   Mais je me souviendrai De quand j'étais petit, Des caprices que j'ai faits, Des mensonges que j'ai dits.   Et j'aurai dans ma hotte, Pour les petits coquins, Des jouets qui clignotent Et des ours câlins.   Corinne ALBAUT [Comptines pour le temps de Noël - Actes-Sud... [Lire la suite]
30 septembre 2011

Le cimetière marin - Paul Valéry [I]

Le cimetière marin   Ce toit tranquille, où marchent des colombes, Entre les pins palpite, entre les tombes ; Midi le juste y compose de feux La mer, la mer, toujours recommencée Ô récompense après une pensée Qu'un long regard sur le calme des dieux !   Quel pur travail de fins éclairs consume Maint diamant d'imperceptible écume, Et quelle paix semble se concevoir ! Quand sur l'abîme un soleil se repose, Ouvrages purs d'une éternelle cause, Le temps scintille et le songe est savoir.   Stable trésor,... [Lire la suite]
21 décembre 2010

Quand par le dur hiver - Jules Verne

@font-face {   font-family: "Cambria"; }@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } Quand par le dur hiver Quand par le dur hiver tristement ramenée La neige aux longs flocons tombe, et blanchit le toit, Laissez geindre du temps la face enchifrenée. Par nos nombreux fagots, rendez-moi... [Lire la suite]
18 avril 2010

Éphéméride - Muze15

<!-- /* Font Definitions */ @font-face ... [Lire la suite]