13 mai 2012

À un poète ignorant - Clément Marot

À un poète ignorant   Qu'on mène aux champs ce coquardeau, Lequel gâte (quand il compose) Raison, mesure, texte et glose, Soit en ballade ou en rondeau.   Il n'a cervelle ne cerveau. C'est pourquoi si haut crier j'ose : " Qu'on mène aux champs ce coquardeau. "   S'il veut rien faire de nouveau, Qu'il œuvre hardiment en prose (J'entends s'il en sait quelque chose) : Car en rime ce n'est qu'un veau, Qu'on mène aux champs.   Clément MAROT (1497-1544)
Posté par muze15 à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

04 novembre 2011

Éphéméride - Muze15

    04 Novembre 1838 L'écrivain français Henri Beyle, alias Stendhal, dicte à son secrétaire le texte de ce qui constituera son dernier roman, "La Chartreuse de Parme". Le manuscrit sera achevé le 26 décembre et paraîtra en deux volumes en mars 1839.
14 février 2011

Éphéméride - Muze15

@font-face { }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; }table.MsoNormalTable { font-size: 10pt; }div.Section1 { page: Section1; } @font-face { }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; }table.MsoNormalTable { font-size: 10pt; }div.Section1 { page: Section1; } 14 Février 1879 @font-face { }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1... [Lire la suite]
06 mars 2010

Citation à penser

Rêver, c'est dormir avec des illustrations dans le texte.Eugenio d'ORS Y ROVIRA[Au grand Saint-Christophe]
Posté par muze15 à 06:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 décembre 2009

Divagation - Muze15

Peu à peu, bien que très préoccupée, elle se laissa prendre par le texte. Qu'il est doux d'être enlever par un récit...
Posté par muze15 à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
23 septembre 2009

Citation à penser

Lire, c'est se détacher, lire, c'est introduire sous la surface lisse du texte, afin de la décoller, la fine lame de l'examen, de la lucidité, de la critique, de l'esprit d'examen […]. Un texte ne vit que par la lecture qu'on en fait ; la lecture est quelque chose d'actif, d'agissant, d'entreprenant ; elle mobilise dans le lecteur des forces, des ressources, afin d'affronter un texte et, l'affrontant, de la rendre à la vie.Danièle SALLENAVE[Préface à Castor de guerre]