28 janvier 2014

Divagation - Muze15

Fabrique de rêvesEntre temps entre trêvesNuée de vie brèveEntre temps entre trêvesTendre vers la sèveRit pleure et crèveAutre temps autre trêve
Posté par muze15 à 11:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

22 octobre 2012

Le soir - Marceline Desbordes-Valmore

Le soir   Seule avec toi dans ce bocage sombre ? Qu'y ferions-nous ? à peine on peut s'y voir. Nous sommes bien ! Peux-tu désirer l'ombre ? Pour se perdre des yeux c'est bien assez du soir ! Auprès de toi j'adore la lumière, Et quand tes doux regards ne brillent plus sur moi, Dès que la nuit a voilé ta chaumière, Je me retrouve, en fermant ma paupière, Seule avec toi.   Sûr d'être aimé, quel vœu te trouble encore ? Si près du mien, que désire ton cœur ? Sans me parler ta tristesse m'implore : Ce qu'on voit... [Lire la suite]
07 septembre 2012

La pomme - Pierre Gamarra

La pomme   Une pomme rubiconde Se pavanait, proclamant Qu’elle était le plus beau de tous les fruits du monde, Le plus tendre, le plus charmant, Le plus sucré, le plus suave, Ni la mangue, ni l’agave, Le melon délicieux, Ni l’ananas, ni l’orange, Aucun des fruits que l’on mange Sous l’un ou l’autre des cieux, Ni la rouge sapotille, La fraise, ni la myrtille N’avait sa chair exquise et sa vive couleur. On ne pourrait jamais lui trouver une sœur. La brise répandait alentour son arôme Et sa pourpre éclatait sur le... [Lire la suite]
27 juillet 2012

Les plaisirs des jardins - Anna de Noailles

Les plaisirs des jardins   Écoute, au beau jardin, couler à petits bruits La fontaine où, dès l'aube, un bras pieux recueille L'eau qui plaît à la soif de l'herbe et de la feuille, Des petits rosiers tors et des arbres à fruits.   - Viens avec moi, ce soir, en doux pèlerinage, Vers les massifs touffus et les clairs espaliers Où par la tige courte et forte, sont liés Les brugnons éclatants au verdoyant treillage.   Vois ces fleurs où la guêpe heureuse joue et boit, Respire ces parfums que le vent chaud... [Lire la suite]
07 juillet 2012

Divagation - Muze15

Souffrir sans mourirTendre vers les rires d’étéDes feux à jamais
Posté par muze15 à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
19 janvier 2012

L'interprète - Maurice Rollinat

L'interprète   L'inclinaison de ce vieux saule Sur le vieil étang soucieux Que pas une brise ne frôle, A quelque chose de pieux.   Et l'on dirait que chaque feuille, Ayant cessé son trémolo, Pompe le mystère de l'eau Et dévotement se recueille.   Or, soudain, y perchant son vol, Voici qu'un petit rossignol, Tendre interprète d'aventure,   Pour l'arbre adresse à l'Inconnu, Dans un lamento soutenu, La prière de la Nature !   Maurice ROLLINAT (1846-1903)

16 décembre 2011

L'imprudence - Marceline Desbordes-Valmore

L'imprudence   Comme une fleur à plaisir effeuillée Pâlit, tombe et s'efface une brillante erreur. Ivre de toi, je rêvais le bonheur : Je rêvais, tu m'as éveillée.   Que ce réveil va me coûter de pleurs ! Dans le sein de l'amour pourrai-je les répandre ? Il m'enchaînait à toi par des liens de fleurs ; Tu me forces à les lui rendre.   Un seul mot à nos yeux découvre l'avenir ; Un reproche souvent attriste l'espérance. Hélas ! S'il faut rougir d'une tendre imprudence, Toi qui la partageas, devais-tu m'en... [Lire la suite]
12 novembre 2011

Soir d'automne - Henri de Régnier

Soir d'automne   Il est doux, ô mes yeux, lorsque le vent d'automne Cesse de s'acharner à l'arbre dont frissonne Le spectre dépouillé qui craque et tremble encor, De voir, dans l'air muet, où son vol se balance, Tomber en tournoyant à travers le silence, Une dernière feuille d'or.   Quand au jour éclatant qui se voile succède Le crépuscule lent, humide, mol et tiède, Qui fait perler la mousse au dos des bancs velus, Il est doux, au jardin mystérieux, d'entendre Résonner dans le soir le rire obscur et tendre Des... [Lire la suite]
10 septembre 2011

Ariel - Sylvia Plath

Ariel   Stase dans l’obscurité Ensuite le bleu sans substance se déverse dans le tout ou rien et les distance Dieu est une lionne, comment de l’un nous poussons pivot des talons et des genoux ! Le sillon sépare et passe, sœur vers l’arc brun du cou que je ne peux saisir Œil de nègre baies des crochets d’un rôle obscur — noir et tendre sang plein la bouche, ombres. Quelque chose d’autre me traîne au travers de l’air – fémurs, cheveux; flocons de mes talons. Blanche Godiva, je t’épelle – mains mortes,... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,
01 août 2011

Citation à penser

Est-ce que l’âme est gaie, triste, colère, tendre, dissimulée, voluptueuse ? Elle n’est rien sans le corps ; je défis qu’on explique rien sans le corps. Denis DIDEROT [Éléments de physiologie, vers 1780-1784]