09 décembre 2013

Citation à penser

L’instant est béni. Tout le reste est souvenir.Jim MORRISON[Wilderness]
Posté par muze15 à 04:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 septembre 2013

Chanson de cirque - Louise Michel

Chanson de cirque   Corrida de Muerte   Les hauts barons blasonnés d'or, Les duchesses de similor, Les viveuses toutes hagardes, Les crevés aux faces blafardes, Vont s'égayer. Ah ! oui, vraiment, Jacques Bonhomme est bon enfant.   C'est du sang vermeil qu'ils vont voir. Jadis, comme un rouge abattoir, Paris ne fut pour eux qu'un drame Et ce souvenir les affame ; Ils en ont soif. Ah ! oui, vraiment, Jacques Bonhomme est bon enfant.   Peut-être qu'ils visent plus haut : Après le cirque, l'échafaud... [Lire la suite]
10 avril 2013

Adieu à l'enfance - Ondine Valmore

Adieu à l'enfance   Adieu mes jours enfants, paradis éphémère ! Fleur que brûle déjà le regard du soleil, Source dormeuse où rit une douce chimère, Adieu ! L'aurore fuit. C'est l'instant du réveil !   J'ai cherché vainement à retenir tes ailes Sur mon cœur qui battait, disant : " Voici le jour ! " J'ai cherché vainement parmi mes jeux fidèles A prolonger mon sort dans ton calme séjour ;   L'heure est sonnée, adieu mon printemps, fleur sauvage ; Demain tant de bonheur sera le souvenir. Adieu ! Voici l'été ;... [Lire la suite]
10 avril 2013

Citation à penser

De même que les peuples ne sont pas longtemps gouvernés par une politique de pur sentiment, les hommes ne le sont pas par le souvenir de leur rêve.Marcel PROUST
Posté par muze15 à 05:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
18 septembre 2012

Chant d'amour - Jacques Peletier du Mans

Chant d'amour   Amour au cœur déjà me fait sentir Des ans passés un honteux repentir Qui me faisait ignorer sa puissance : Déjà en moi je me sens accusé D'ainsi avouer de ma vie abusé, Me repaissant de fausse jouissance.   J'étais content, mais pour rien ne vouloir ; J'étais joyeux de point ne me douloir ; Mon heur passait sans que je l'aperçusse, Je jouissais en l'ombre de mon bien Sans m'en sentir, sans entendre combien Et sans avouer à qui le gré j'en susse.   J'ai maintenant en quoi me réjouir, Je... [Lire la suite]
22 mai 2012

Qui ? quoy ? comment ? a qui ? pourquoy ? - Charles d'Orléans

Qui ? quoy ? comment ? a qui ? pourquoy ?   Qui ? quoy ? comment ? a qui ? pourquoy ? Passez, presens ou avenir, Quant me viennent en souvenir, Mon cueur en penser n'est pas coy.   Au fort, plus avant que ne doy Jamais je ne pense enquerir : Qui ? quoy ? comment ? a qui ? pourquoy ? Passez, presens ou avenir.   On s'en puet rapporter a moy Qui de vivre ay eu beau loisir Pour bien aprendre et retenir. Assez ay congneu,je m'en croy : Qui ? quoy ? comment ? a qui ? pourquoy ?   Charles d' ORLEANS ... [Lire la suite]

10 mai 2012

La terre y est fertile, amples les édifices - Joachim du Bellay

La terre y est fertile, amples les édifices   La terre y est fertile, amples les édifices, Les poêles bigarrés, et les chambres de bois, La police immuable, immuables les lois, Et le peuple ennemi de forfaits et de vices.   Ils boivent nuit et jour en Bretons et Suisses, Ils sont gras et refaits, et mangent plus que trois Voilà les compagnons et correcteurs des rois, Que le bon Rabelais a surnommés saucisses.   Ils n'ont jamais changé leurs habits et façons, Ils hurlent comme chiens leurs barbares chansons,... [Lire la suite]
23 février 2012

Mille baisers perdus, mille et mille faveurs - Agrippa d'Aubigné

Mille baisers perdus, mille et mille faveurs   Mille baisers perdus, mille et mille faveurs, Sont autant de bourreaux de ma triste pensée, Rien ne la rend malade et ne l'a offensée Que le sucre, le ris, le miel et les douceurs.   Mon cœur est donc contraire à tous les autres cœurs, Mon penser est bizarre et mon âme insensée Qui fait présente encor' une chose passée, Crevant de désespoir le fiel de mes douleurs.   Rien n'est le destructeur de ma pauvre espérance Que le passé présent, ô dure souvenance Qui... [Lire la suite]
17 janvier 2012

Souvenir - Evariste de Parny

Souvenir   Déjà la nuit s'avance, et, du sombre orient, Ses voiles par degrés dans les airs se déploient. Sommeil, doux abandon, image du néant, Des maux de l'existence heureux délassement, Tranquille oubli des soins où les hommes se noient ; Et vous, qui nous rendez à nos plaisirs passés, Touchante Illusion, déesse des mensonges, Venez dans mon asile, et sur mes yeux lassés Secouez les pavots et les aimables songes. Voici l'heure où, trompant les surveillants jaloux, Je pressais dans mes bras ma maîtresse timide ; ... [Lire la suite]
26 novembre 2011

Le temps des cerises - Jean-Baptiste Clément

Le temps des cerises   Quand nous chanterons le temps des cerises, Et guai rossignol et merle moqueur Seront tous en fête ; Les belles auront la folie en tête Et les amoureux du soleil au cœur... Quand nous chanterons le temps des cerises, Sifflera bien mieux le merle moqueur.   Mais il est bien court, le temps des cerises, Où l'on s'en va deux cueillir en rêvant Des pendants d'oreille ! Cerises d'amour aux robes pareilles, Tombant sur la feuille en gouttes de sang !... Mais il est bien court le temps des... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 07:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,