18 octobre 2012

Éphéméride - Muze15

  18 Octobre 1511 Diplomate, chroniqueur et historien français, Philippe de Commynes décède le 18 octobre 1511 dans la ville d'Argenton. Né en 1445 et d'origine flamande, il a servi en tant que conseiller diplomatique notamment auprès de Louis XI et de Charles VIII. Ses mémoires sur les règnes de ces deux rois constituent des sources précieuses de l'Histoire de France et de l'Europe. Visionnaire, il était partisan du libre commerce et d'une Europe unie par les liens de la chrétienté.  

10 mai 2012

La terre y est fertile, amples les édifices - Joachim du Bellay

La terre y est fertile, amples les édifices   La terre y est fertile, amples les édifices, Les poêles bigarrés, et les chambres de bois, La police immuable, immuables les lois, Et le peuple ennemi de forfaits et de vices.   Ils boivent nuit et jour en Bretons et Suisses, Ils sont gras et refaits, et mangent plus que trois Voilà les compagnons et correcteurs des rois, Que le bon Rabelais a surnommés saucisses.   Ils n'ont jamais changé leurs habits et façons, Ils hurlent comme chiens leurs barbares chansons,... [Lire la suite]
02 février 2011

Sonnet III - Louise Labé

@font-face {   font-family: "Cambria"; }@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } III Ô longs désirs, ô espérances vaines, tristes soupirs et larmes habituées à faire couler de moi maintes rivières Dont mes deux yeux sont les sources et les fontaines ! Ô cruautés, ô duretés... [Lire la suite]
08 avril 2010

La rumeur, naissance et processus de diffusion - Muze15

  La rumeur, naissance et processus de diffusion Chronique mais insaisissable ou critique mais anecdotique, la rumeur hante les sociétés, n’en finit pas de démentir les effets supposés de l’éducation, les progrès présumés de la raison. Elle embarrasse les optimistes et les planificateurs. On la traite en conséquence comme une maladie de la communication, une perversion de la socialité : voici que chacun ou presque s’adonne périodiquement à la propagation du délire et du mensonge. Les meilleures têtes y succombent, les... [Lire la suite]
07 octobre 2009

Chant d'amour (III) - Alphonse de Lamartine

Chant d'amour - III Pourquoi sous tes cheveux me cacher ton visage ?Laisse mes doigts jaloux écarter ce nuage :Rougis-tu d'être belle, ô charme de mes yeux ?L'aurore, ainsi que toi, de ses roses s'ombrage.Pudeur ! honte céleste ! instinct mystérieux,Ce qui brille le plus se voile davantage ;Comme si la beauté, cette divine image,N'était faite que pour les cieux ! Tes yeux sont deux sources vives Où vient se peindre un ciel pur, Quand les rameaux de leurs rives Leur découvrent son azur. Dans ce miroir retracées, Chacune de tes... [Lire la suite]