20 avril 2012

Et sursaute, debout, rosse à terre, mon cœur ! - Émile Verharen

Eperdument   Bien que flasque et geignant et si pauvre ! si morne ! Si las! Redresse-toi, de toi-même vainqueur ; Lève ta volonté qui choit contre la borne Et sursaute, debout, rosse à terre, mon cœur !   Exaspère sinistrement ta toute exsangue Carcasse et pousse au vent, par des chemins rougis De sang, ta course ; et flaire et lèche avec ta langue Ta plaie, et lutte et butte et tombe - et ressurgis !   Tu n'en peux plus et tu n'espères plus ; qu'importe ! Puisque ta haine immense encor hennit son deuil, ... [Lire la suite]