21 décembre 2010

Quand par le dur hiver - Jules Verne

@font-face {   font-family: "Cambria"; }@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } Quand par le dur hiver Quand par le dur hiver tristement ramenée La neige aux longs flocons tombe, et blanchit le toit, Laissez geindre du temps la face enchifrenée. Par nos nombreux fagots, rendez-moi... [Lire la suite]

20 décembre 2009

Un songe - Sully Prudhomme

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"Comic Sans MS"; panose-1:0 3 15 7 2 3 3 2 2 2; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal,... [Lire la suite]
02 décembre 2009

La Sorgue - René Char

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"Comic Sans MS"; panose-1:0 3 15 7 2 3 3 2 2 2; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal,... [Lire la suite]
21 octobre 2009

La Rose du monde - William Butler YEATS

La Rose du monde Qui vit en songe que la beauté passe comme un rêve?Pour ces lèvres rouges et leur orgueil affligé,Affligé qu'aucune merveille ne survienne,Troie s'en alla dans une lueur funèbre,Et les enfants d'Usna moururent. Nous passons, nous et le monde laborieux :Avec le cortège des âmes, vacillant et disparaissantComme les eaux pâles fuyant dans l'hiver,Sous les astres fugitifs, l'écume du ciel Survit sur ce visage unique. Faites révérence, archanges, en votre sombre demeure :Avant d'être, ou avant tout battement de... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
21 septembre 2009

Dieu qu’il la fait bon regarder - Charles d’Orléans

Dieu qu’il la fait bon regarder Dieu, qu’il la fait bon regarder La gracieuse, bonne et belle ! Pour les grands biens qui sont en elle Chacun est prêt de la louer. Qui se pourrait d’elle lasser ? Toujours sa beauté renouvelle. Dieu, qu’il la fait bon regarder La gracieuse, bonne et belle ! Par deçà ni delà la mer Ne sais dame ni demoiselle Qui soit en tous biens parfaits telle. C’est un songe que d’y penser. Dieu, qu’il la fait bon regarder ! Charles d’ORLÉANS[Œuvres]
Posté par muze15 à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
15 septembre 2009

Amour, je prends congé - Pierre de Ronsard

Amour, je prends congé Amour, je prends congé de ta menteuse école, Où j’ai perdu l’esprit, la raison et le sens, Où je me suis trompé, où j’ai gâté mes ans, Où j’ai mal employé ma jeunesse trop folle. Malheureux qui se fie en un enfant qui vole, Qui a l’esprit soudain, les effets inconstants, Qui moissonne nos fleurs avant notre printemps, Qui nous paît de créance et d’un songe frivole. Jeunesse l’allaita, le sang chaud le nourrit, Cuider l’ensorcela, paresse le pourrit, Entre les voluptés vaines comme fumées. Cassandre me... [Lire la suite]
10 septembre 2009

Comédie de la soif - Arthur Rimbaud

Comédie de la soif I LES PARENTS Nous sommes tes Grands-Parents. Les Grands ! Couverts des froides sueurs De la lune et des verdures. Nos vins secs avaient du cœur ! Au soleil sans imposture Que faut-il à l’homme ? boire. MOI - Mourir aux fleuves barbares. Nous sommes tes Grands-Parents Des champs. L’eau est au fond des osiers : Vois le courant du fossé Autour du château mouillé. Descendons en nos celliers ; Après, le cidre et le lait... MOI - Aller où boivent les vaches. Nous sommes tes Grands-Parents ; Tiens, prends Les... [Lire la suite]
14 mai 2009

Songe, songe, mortel - Charles de Vion d'Alibray

Songe, songe, mortel Songe, songe, mortel, que tu n’es rien que cendre Et l’assuré butin d’un funeste cercueil ; Porte haut tes desseins, porte haut ton orgueil, Au gouffre du néant il te faudra descendre. Qu’est enfin un César, et qu’est un Alexandre Dont les armes ont mis tant de peuples en deuil ? Ils sont où les grandeurs doivent toutes se rendre Et toutes se briser comme sur un écueil. Que ces exemples donc ton esprit humilient, Et que tes vanités sous de tels rois se plient ; Ils furent dans leur temps plus que tu... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
21 avril 2009

Songe, songe, mortel - Charles de Vion d'Alibray

Songe, songe, mortel Songe, songe, mortel, que tu n’es rien que cendre Et l’assuré butin d’un funeste cercueil ; Porte haut tes desseins, porte haut ton orgueil, Au gouffre du néant il te faudra descendre. Qu’est enfin un César, et qu’est un Alexandre Dont les armes ont mis tant de peuples en deuil ? Ils sont où les grandeurs doivent toutes se rendre Et toutes se briser comme sur un écueil. Que ces exemples donc ton esprit humilient, Et que tes vanités sous de tels rois se plient ; Ils furent dans leur temps plus que tu... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,