23 octobre 2012

Le clair jardin c'est la santé - Émile Verhaeren

Le clair jardin c'est la santé   Le clair jardin c'est la santé.   Il la prodigue, en sa clarté, Au va-et-vient de ses milliers de mains, De palmes et de feuilles,   Et la bonne ombre, où il accueille, Après de longs chemins, Nos pas, Verse, à nos membres las, Une force vivace et douce Comme ses mousses.   Quand l'étang joue avec le vent et le soleil, Un cœur vermeil Semble habiter au fond de l'eau Et battre, ardent et jeune, avec le flot ; Et les glaïeuls dardés et les roses ferventes, Qui dans... [Lire la suite]

13 avril 2012

Le verre - Germain Nouveau

Le verre   Madame, on m'a dit l'autre jour Que j'imitais... qui donc ? devine ; Que j'imitais Musset : le tour N'en est pas nouveau, j'imagine.   Musset a répondu pour nous : " C'est imiter quelqu'un, que diantre ! Écrit-il, que planter des choux En terre... ou des enfants... en ventre. "   Et craquez, corsets de satin ! Quant à moi, s'il me faut tout dire, J'imite quelqu'un, c'est certain, Quelqu'un du poétique empire.   Je m'élance sur son chemin Avec la foi bénédictine ; Cherchez dans tout le... [Lire la suite]
06 décembre 2011

Épigramme - Madeleine de Scudéry

Épigramme   Contre Job, autrefois, le démon révolté Lui ravit ses enfants, ses biens et sa santé ; Mais pour mieux l’éprouver et déchirer son âme, Savez-vous ce qu’il fit ?… Il lui laissa sa femme.   Madeleine de SCUDÉRY (1653) Madeleine de Scudéry écrivit pour gagner de l’argent, d’abord sous le nom de son frère Georges de Scudéry et en collaboration avec lui, puis sous son seul nom. Sa prose au ton savant, qui a influencé le roman du XVIIIe siècle, sa poésie de familiarité et d’ironie lui ont valu très... [Lire la suite]
28 février 2011

Sonnet - Marie Stuart

Sonnet   Que suis-je, hélas ! et de quoi sert ma vie ? Je ne suis fors qu'un corps privé de cœur, Une ombre vaine, un objet de malheur, Qui n'a plus rien que de mourir envie.   Plus ne portez, ô ennemis, d'envie A qui n'a plus l'esprit à la grandeur, Ja consommé d'excessive douleur. Votre ire en bref se verra assouvie.   Et vous, amis, qui m'avez tenue chère, Souvenez-vous que sans heur, sans santé, Je ne saurais aucun bon œuvre faire.   Souhaitez donc fin de calamité Et que ci-bas, étant assez... [Lire la suite]
30 janvier 2010

Belle santé - Émile Verhaeren

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"Comic Sans MS"; panose-1:0 3 15 7 2 3 3 2 2 2; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal,... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,
27 août 2009

Citation à penser

J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé.VOLTAIRE
Posté par muze15 à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 juillet 2009

Citation à penser

La jeunesse est une ivresse continuelle ; c'est la fièvre de la santé ; c'est la folie de la raison.François de LA ROCHEFOUCAULD
Posté par muze15 à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,