19 novembre 2012

Citation à penser

La révolution de France s'appellera l'évolution des peuples. Pourquoi ? Parce que la France le mérite ; parce qu'elle manque d'égoïsme, parce qu'elle ne travaille pas pour elle seule, parce qu'elle représente toute la bonne volonté humaine, parce que là où les autres nations sont seulement sœurs elle est mère. Cette maternité de la généreuse France éclate dans tous les phénomènes sociaux de ce temps ; les autres peuples lui font ses malheurs, elle leur fait leurs idées.Victor HUGO

20 juillet 2012

Au jardin - Jules Renard

Au jardin   LA BICHE. - Fac et spera. LA PIOCHE. - Moi aussi. LES FLEURS. - Fera-t-il soleil aujourd'hui ? LE TOURNESOL. - Oui, si je veux. L'ARROSOIR. - Pardon, si je veux, il pleuvra, j'ôte ma pomme, à torrents. LE ROSIER. - Oh ! quel vent ! LE TUTEUR. - Je suis là. et , si LA FRAMBOISE. - Pourquoi les roses ont-elles des épines ? Ça ne se mange pas, une rose. LA CARPE DU VIVIER. - Bien dit ! C'est parce qu'on me mange que je pique, moi, avec mes arêtes LE CHARDON. - Oui, mais trop tard. LA ROSE. - Me trouves-tu... [Lire la suite]
31 mai 2012

À monseigneur le Dauphin - François de Malherbe

À monseigneur le Dauphin   Que l'honneur de mon prince est cher aux destinées ! Que le démon est grand qui lui sert de support ! Et que visiblement un favorable sort Tient ses prospérités l'une à l'autre enchaînées !   Ses filles sont encor en leurs tendres années : Et déjà leurs appas ont un charme si fort, Que les rois les plus grands du Ponant et du Nord, Brûlent d'impatience après leurs hyménées.   Pensez à vous Dauphin, j'ai prédit en mes vers, Que le plus grand orgueil de tout cet univers Quelque... [Lire la suite]
29 novembre 2011

Éphéméride - Muze15

  29 Novembre 1633 Vincent de Paul fut un prêtre catholique français connu pour sa grande charité. Il fut longtemps l'aumônier des galériens avant de se mettre au service de la reine Marguerite de Navarre, l'épouse du roi Henri IV. Il fonda alors la Congrégation de la Mission, en 1625, qui avait vocation à évangéliser les populations pauvres des campagnes puis des colonies. Le 29 novembre 1633, il fonde la congrégation des Gardes des Pauvres qui deviendra très vite la Compagnie des Filles de la Charité, une société de vie... [Lire la suite]
21 mai 2011

Cantique de colonnes - Paul Valéry

Cantique de colonnes   à Léon-Paul Fargue   Douces colonnes, aux Chapeaux garnis de jour, Ornés de vrais oiseaux Qui marchent sur le tour,   Douces colonnes, ô L'orchestre de fuseaux ! Chacun immole son Silence à l'unisson.   Que portez-vous si haut, Égales radieuses? — Au désir sans défaut Nos grâces studieuses !   Nous chantons à la fois Que nous portons les cieux ! o seule et sage voix Qui chantes pour les yeux !          Vois quels hymnes... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 06:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
21 novembre 2010

Les étoiles - Alphonse de Lamartine [5]

@font-face {   font-family: "Cambria"; }@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } Les étoiles Et vous, brillantes sœurs! étoiles, mes compagnes, Qui du bleu firmament émaillez les campagnes, Et cadençant vos pas à la lyre des cieux, Nouez et dénouez vos chœurs harmonieux! Introduit sur vos pas dans la céleste chaîne, Je... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 09:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
23 octobre 2009

Licymnie - Charles-Marie Leconte de Lisle

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"Trebuchet MS"; panose-1:0 2 11 6 3 2 2 2 2 2; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal ... [Lire la suite]
19 septembre 2009

Le balai - Arthur Rimbaud

Le balai C’est un humble balai de chiendent, trop dur Pour une chambre ou pour la peinture d’un mur. L’usage en est navrant et ne vaut pas qu’on rie. Racine prise à quelque ancienne prairie Son crin inerte sèche : et son manche a blanchi. Tel un bois d’île à la canicule rougi. La cordelette semble une tresse gelée. J’aime de cet objet la saveur désolée Et j’en voudrais laver tes larges bords de lait, Ô Lune où l’esprit de nos Sœurs mortes se plaît. F. C. Arthur RIMBAUD[Album Zutique]
Posté par muze15 à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,