02 mars 2012

Théra - Anatole France

Théra   Cette outre en peau de chèvre, ô buveur, est gonflée De l'esprit éloquent des vignes que Théra, Se tordant sur les flots, noire, déchevelée Étendit au puissant soleil qui les dora.   Théra ne s'orne plus de myrtes ni d'yeuses, Ni de la verte absinthe agréable aux troupeaux, Depuis que, remplissant ses veines furieuses, Le feu plutonien l'agite sans repos.   Son front grondeur se perd sous une rouge nue ; Des ruisseaux dévorants ouvrent ses mamelons ; Ainsi qu'une Bacchante, elle est farouche et... [Lire la suite]

06 novembre 2011

La feuille des forêts - Jean Moréas

La feuille des forêts   La feuille des forêts Qui tourne dans la bise Là-bas, par les guérets, La feuille des forêts Qui tourne dans la bise, Va-t-elle revenir Verdir* la même tige ?   L'eau claire des ruisseaux Qui passe claire et vive A l'ombre des berceaux, L'eau claire des ruisseaux Qui passe claire et vive, Va-t-elle retourner Baigner* la même rive ?   Jean MORÉAS [Les Syrtes - Conte  d'amour XI]
Posté par muze15 à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
18 septembre 2011

Allégorie - Paul Verlaine

Allégorie   à Jules Valadon   Despotique, pesant, incolore, l'Été, Comme un roi fainéant présidant un supplice, S'étire par l'ardeur blanche du ciel complice Et bâille. L'homme dort loin du travail quitté.   L'alouette au matin, lasse n'a pas chanté. Pas un nuage, pas un souffle, rien qui plisse Ou ride cet azur implacablement lisse Où le silence bout dans l'immobilité.   L'âpre engourdissement a gagné les cigales Et sur leur lit étroit de pierres inégales Les ruisseaux à moitié taris ne sautent... [Lire la suite]
21 juillet 2011

Les approches de l'amour et du baiser - Louis Aragon

Les approches de l'amour et du baiser   Elle s'arrête au bord des ruisseaux Elle chante Elle court Elle pousse un long cri vers le ciel Sa robe est ouverte sur le paradis Elle est tout à fait charmante Elle agite un feuillard au dessus des vaguelettes Elle passe avec lenteur sa main blanche sur son front pur Entre ses pieds fuient les belettes Dans son chapeau s'assied l'azur   Louis ARAGON [Le Mouvement perpétuel]
Posté par muze15 à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
07 juin 2011

Pendant que - Gilles Vigneault

Pendant que   Pendant que les bateaux Font l'amour et la guerre Avec l'eau qui les broie Pendant que les ruisseaux Dans les secrets des bois Deviennent des rivières   Moi, moi, je t'aime Moi, moi, je t'aime   Pendant que le soleil Plus haut que les nuages Fait ses nuits et ses jours Pendant que ses pareils Continuent des voyages Chargés de leurs amours   Moi, moi, je t'aime Moi, moi, je t'aime   Pendant que les grands vents Imaginent des ailes Aux coins secrets de l'air Pendant qu'un... [Lire la suite]
09 mai 2011

Le Printemps - Charles d'Orléans

Le Printemps (parfois titré Rondeau)   Le temps a laissé son manteau De vent, de froidure et de pluie Et s'est vêtu de broderies, De soleil luisant, clair et beau   Il n'y a bête, ni oiseau Qu'en son langage ne chante ou crie Le temps a laissé son manteau De vent de froidure et de pluie   Rivières, fontaines et ruisseaux Portent en livrée jolie Gouttes d'argent, d'orfèvrerie Chacun s'habille de nouveau   Charles d'ORLÉANS (1391-1465) [Rondeaux, poèmes écrits vers l'année 1450]
26 mars 2011

Le printemps - Auguste Angellier

Le printemps   Les bourgeons verts, les bourgeons blancs Percent déjà le bout des branches, Et, près des ruisseaux, des étangs Aux bords parsemés de pervenches, Teintent les arbustes tremblants ;   Les bourgeons blancs, les bourgeons roses, Sur les buissons, les espaliers, Vont se changer en fleurs écloses ; Et les oiseaux, dans les halliers, Entre eux déjà parlent de roses ;   Les bourgeons verts, les bourgeons gris, Reluisant de gomme et de sève   Recouvrent l’écorce qui crève Le long des... [Lire la suite]
10 octobre 2010

Le pays - Charles-Ferdinand Ramuz

@font-face {   font-family: "Cambria"; }@font-face {   font-family: "Trebuchet MS"; }@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 11pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } Le pays C'est un petit pays qui se cache parmi ses bois et ses collines ; il est paisible, il va sa vie sans se presser sous ses... [Lire la suite]
01 février 2010

Les animaux ont du souci - Jacques Prévert

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"Comic Sans MS"; panose-1:0 3 15 7 2 3 3 2 2 2; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal,... [Lire la suite]