26 octobre 2012

Douce Maîtresse - Pierre de Ronsard

Douce Maîtresse   Chanson   Douce Maîtresse, touche, Pour soulager mon mal, Ma bouche de ta bouche Plus rouge que coral ; Que mon col soit pressé De ton bras enlacé.   Puis, face dessus face, Regarde-moi les yeux, Afin que ton trait passe En mon cœur soucieux, Cœur qui ne vit sinon D'Amour et de ton nom.   Je l'ai vu fier et brave, Avant que ta beauté Pour être son esclave Du sein me l'eût ôté ; Mais son mal lui plaît bien, Pourvu qu'il meure tien.   Belle, par qui je donne A mes... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

21 septembre 2012

Marie, vous avez la joue aussi vermeille - Pierre de Ronsard

Marie, vous avez la joue aussi vermeille   Marie, vous avez la joue aussi vermeille Qu'une rose de mai, vous avez les cheveux De couleur de châtaigne, entrefrisés de nœuds, Gentement tortillés tout autour de l'oreille.   Quand vous étiez petite, une mignarde abeille Dans vos lèvres forma son doux miel savoureux, Amour laissa ses traits dans vos yeux rigoureux, Pithon vous fit la voix à nulle autre pareille.   Vous avez les tétins comme deux monts de lait, Qui pommellent ainsi qu'au printemps nouvelet ... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
11 septembre 2012

Éphéméride - Muze15

  11 Septembre 1524 Le 11 septembre 1524 naît en Vendômois celui qui sera l'un des plus grands poètes français de son époque, Pierre de Ronsard. Baptisé « prince des poètes et poète des princes », Pierre de Ronsard aura marqué de son talent la littérature française de la Renaissance, avec des œuvres comme « Hymnes », « Les Odes » ou encore « Sonnets pour Hélène », des œuvres dans lesquelles on retrouve l'attachement de l'auteur lyrique pour la nature et l'amour.  
27 mai 2012

Ô Fontaine Bellerie - Pierre de Ronsard

Ô Fontaine Bellerie   Ô Fontaine Bellerie, Belle fontaine chérie De nos Nymphes, quand ton eau Les cache au creux de ta source, Fuyantes le Satyreau, Qui les pourchasse à la course Jusqu'au bord de ton ruisseau,   Tu es la Nymphe éternelle De ma terre paternelle : Pource en ce pré verdelet Vois ton Poète qui t'orne D'un petit chevreau de lait, A qui l'une et l'autre corne Sortent du front nouvelet.   L'Été je dors ou repose Sur ton herbe, où je compose, Caché sous tes saules verts, Je ne sais quoi,... [Lire la suite]
12 février 2012

Ronsard, j'ai vu l'orgueil des colosses antiques - Joachim Du Bellay

Ronsard, j'ai vu l'orgueil des colosses antiques   Ronsard, j'ai vu l'orgueil des colosses antiques, Les théâtres en rond ouverts de tous côtés, Les colonnes, les arcs, les hauts temples voûtés, Et les sommets pointus des carrés obélisques.   J'ai vu des empereurs les grands thermes publiques, J'ai vu leurs monuments que le temps a domptés, J'ai vu leurs beaux palais que l'herbe a surmontés, Et des vieux murs romains les poudreuses reliques.   Bref, j'ai vu tout cela que Rome a de nouveau, De rare,... [Lire la suite]
24 février 2010

Bel aubépin verdissant - Pierre de Ronsard

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"Comic Sans MS"; panose-1:0 3 15 7 2 3 3 2 2 2; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal,... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,

01 janvier 2010

Éphéméride - Muze15

  1er Janvier 1560 <!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; ... [Lire la suite]
20 septembre 2009

Comme un chevreuil - Pierre de Ronsard

Comme un chevreuil Comme un Chevreuil, quand le printemps détruit L’oiseux cristal de la morne gelée, Pour mieux brouter l’herbette emmiellée Hors de son bois avec l’Aube s’enfuit, Et seul, et sûr, loin de chien et de bruit, Or sur un mont, or dans une vallée, Or près d’une onde à l’écart recelée, Libre folâtre où son pied le conduit : De rets ni d’arc sa liberté n’a crainte, Sinon alors que sa vie est atteinte, D’un trait meurtrier empourpré de son sang : Ainsi j’allais sans espoir de dommage, Le jour qu’un œil sur l’avril de... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
15 septembre 2009

Amour, je prends congé - Pierre de Ronsard

Amour, je prends congé Amour, je prends congé de ta menteuse école, Où j’ai perdu l’esprit, la raison et le sens, Où je me suis trompé, où j’ai gâté mes ans, Où j’ai mal employé ma jeunesse trop folle. Malheureux qui se fie en un enfant qui vole, Qui a l’esprit soudain, les effets inconstants, Qui moissonne nos fleurs avant notre printemps, Qui nous paît de créance et d’un songe frivole. Jeunesse l’allaita, le sang chaud le nourrit, Cuider l’ensorcela, paresse le pourrit, Entre les voluptés vaines comme fumées. Cassandre me... [Lire la suite]
08 septembre 2009

Je n’ai plus que les os - Pierre de Ronsard

Je n’ai plus que les os Je n’ai plus que les os, un squelette je semble, Décharné, dénervé, démusclé, dépulpé, Que le trait de la mort sans pardon a frappé, Je n’ose voir mes bras que de peur je ne tremble. Apollon et son fils, deux grands maîtres ensemble, Ne me sauraient guérir, leur métier m’a trompé ; Adieu, plaisant Soleil, mon œil est étoupé, Mon corps s’en va descendre où tout se désassemble. Quel ami me voyant en ce point dépouillé Ne remporte au logis un œil triste et mouillé, Me consolant au lit et me baisant le face, ... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,