13 mai 2012

À un poète ignorant - Clément Marot

À un poète ignorant   Qu'on mène aux champs ce coquardeau, Lequel gâte (quand il compose) Raison, mesure, texte et glose, Soit en ballade ou en rondeau.   Il n'a cervelle ne cerveau. C'est pourquoi si haut crier j'ose : " Qu'on mène aux champs ce coquardeau. "   S'il veut rien faire de nouveau, Qu'il œuvre hardiment en prose (J'entends s'il en sait quelque chose) : Car en rime ce n'est qu'un veau, Qu'on mène aux champs.   Clément MAROT (1497-1544)
Posté par muze15 à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

29 mai 2011

Le soleil - Charles Baudelaire

Le soleil   Le long du vieux faubourg, où pendent aux masures Les persiennes, abri des secrètes luxures, Quand le soleil cruel frappe à traits redoublés Sur la ville et les champs, sur les toits et les blés, Je vais m'exercer seul à ma fantasque escrime, Flairant dans tous les coins les hasards de la rime, Trébuchant sur les mots comme sur les pavés, Heurtant parfois des vers depuis longtemps rêvés.   Ce père nourricier, ennemi des chloroses, Eveille dans les champs les vers comme les roses ; Il fait s'évaporer... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,
03 août 2010

Tout fait l'amour - Germain Nouveau

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"Comic Sans MS"; panose-1:0 3 15 7 2 3 3 2 2 2; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal ... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
23 mars 2009

Sonnet du mal-être - Claude Albarède

Sonnet du mal-être Le feu me gèle et le froid me calcine,Le jour m’aveugle et la nuit m’éblouit,J’erre dans l’air et je m’évanouis,Dans l’eau j’aspire à l’air que j’imagine. L’esprit me prend quand mon corps s’étudie,Le corps m’absorbe au moment où j’exprimeUne pensée qui soit de sève ourdie,Comme en ma chair l’esprit plonge et s’anime. L’amour m’octroie ce qui me l’interdit,Quand devant moi la nudité m’inviteA m’assouvir de l’absent qu’elle agite. La mort appelle à son coucher mauditMa destinée, qui d’elle agrée la... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,