20 septembre 2012

Oisillon bleu - Jean Moréas

Oisillon bleu   Oisillon bleu couleur-du-temps, Tes chants, tes chants Dorlotent doucement les cœurs Meurtris par les destins moqueurs.   Oisillon bleu couleur-du-temps, Tes chants, tes chants Donnent de nouvelles vigueurs Aux corps minés par les langueurs.   Oisillon bleu couleur-du-temps, Tes chants, tes chants Font revivre les espoirs morts Et terrassent les vieux remords.   Oisillon bleu couleur-du-temps, Je t'ai cherché longtemps, longtemps, Par mont, par val et par ravin En vain, en vain !... [Lire la suite]

18 février 2012

Le jugement de Komor - Charles-Marie Leconte de Lisle [VI]

Le jugement de Komor   Et voici qu'elle aima d'un amour immortel. Saintes heures de foi, d'espérance céleste, Elle vit dans son cœur se rouvrir votre ciel !   Puis un brusque nuage, une union funeste : Le grave et vieil époux au lieu du jeune amant... De l'aurore divine, hélas ! rien qui lui reste !   Le retour de celui qu'elle aimait ardemment, Les combats, les remords, la passion plus forte, La chute irréparable et son enivrement...   Jésus ! tout est fini maintenant ; mais qu'importe ! Le sang du... [Lire la suite]
05 septembre 2011

Petits moutons - Antoinette Deshoulières

Hélas ! Petits moutons, que vous êtes heureux ! Vous paissez dans nos champs sans souci, sans alarmes, Aussitôt aimés qu’amoureux ! On ne vous force point à répandre des larmes ; Vous ne formez jamais d’inutiles désirs. Dans vos tranquilles cœurs l’amour suit la nature ; Sans ressentir ses maux, vous avez ses plaisirs. L’ambition, l’honneur, l’intérêt, l’imposture, Qui font tant de maux parmi nous, Ne se rencontrent point chez vous. Cependant nous avons la raison pour partage, Et vous en ignorez l’usage. Innocents animaux, n’en soyez... [Lire la suite]
05 janvier 2011

La plage est un écho - Charles Dantzig

@font-face {   font-family: "Cambria"; }@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } La plage est un écho à l’heure où les ombres et le cœur s’allongent dans la tristesse de n’avoir rien fait des doigts tombés en herse d’un transat fouillent mélancoliquement le sable épaissi comme le remords et dans ce sentiment aimable l’oisif... [Lire la suite]
14 août 2010

Misère - Petrus Borel

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"Trebuchet MS"; panose-1:0 2 11 6 3 2 2 2 2 2; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"Comic Sans MS"; panose-1:0 3 15 7 2 3 3 2 2 2;... [Lire la suite]
26 mai 2009

Remords posthume - Charles Baudelaire

Remords posthume Lorsque tu dormiras, ma belle ténébreuse, Au fond d’un monument construit en marbre noir, Et lorsque tu n’auras pour alcôve et manoir Qu’un caveau pluvieux et qu’une fosse creuse ; Quand la pierre, opprimant ta poitrine peureuse Et tes flancs qu’assouplit un charmant nonchaloir, Empêchera ton cœur de battre et de vouloir, Et tes pieds de courir leur course aventureuse, Le tombeau, confident de mon rêve infini (Car le tombeau toujours comprendra le poète), Durant ces grandes nuits d’où le somme est banni, ... [Lire la suite]