28 janvier 2014

Divagation - Muze15

Fabrique de rêvesEntre temps entre trêvesNuée de vie brèveEntre temps entre trêvesTendre vers la sèveRit pleure et crèveAutre temps autre trêve
Posté par muze15 à 11:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

24 janvier 2014

Divagation - Muze15

Errance vitréeVogue l'âme enfenestréeRêves éclatés
Posté par muze15 à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 mai 2013

Citation à penser

Les rêves donnent du travail.Paulo COELHO[Sur le bord de la rivière Piedra je me suis assise et j'ai pleuré]
Posté par muze15 à 05:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
12 novembre 2012

La chanson de la citrouille - Tristan Klingsor

La chanson de la citrouille   Il y avait une fois une citrouille Dans un jardin tout planté de carottes, De cornichons et de radis, Avec de vieux tons tout gris de rouille Sur ses côtes.   Pour la mieux soigner, la fée Carabosse Avait même pris L'air d'une bonne femme des Quatre-Jeudis Et mis sur sa bosse Un caraco gris.   Mais le soir, la citrouille s'ouvrait Comme un carrosse enchanté, Et tenant les rênes De ses quatre chats bottés, Avec sa bosse, sa quenouille   Et sa marotte, La Carabosse... [Lire la suite]
29 août 2012

La sieste - José-Maria de Hérédia

La sieste   Pas un seul bruit d'insecte ou d'abeille en maraude, Tout dort sous les grands bois accablés de soleil Où le feuillage épais tamise un jour pareil Au velours sombre et doux des mousses d'émeraude.,   Criblant le dôme obscur, Midi splendide y rôde Et, sur mes cils mi-clos alanguis de sommeil, De mille éclairs furtifs forme un réseau vermeil Qui s'allonge et se croise à travers l'ombre chaude.   Vers la gaze de feu que trament les rayons, Vole le frêle essaim des riches papillons Qu'enivrent la... [Lire la suite]
29 mai 2012

Les sirènes - Albert Samain

Les sirènes   Les Sirènes chantaient... Là-bas, vers les îlots, Une harpe d'amour soupirait, infinie ; Les flots voluptueux ruisselaient d'harmonie Et des larmes montaient aux yeux des matelots.   Les Sirènes chantaient... Là-bas, vers les rochers, Une haleine de fleurs alanguissait les voiles ; Et le ciel reflété dans les flots pleins d'étoiles Versait tout son azur en l'âme des nochers,   Les Sirènes chantaient... Plus tendres à présent, Leurs voix d'amour pleuraient des larmes dans la brise, Et c'était... [Lire la suite]

01 mai 2012

Le Potowatomis - Octave Crémazie

Le Potowatomis   Il est là sombre et fier ; sur la forêt immense, Où ses pères ont vu resplendir leur puissance, Son œil noir et perçant lance un regard amer. La terre vers le ciel jette ses voix sublimes, Et les pins verdoyants courbent leurs hautes cimes Ondoyantes comme la mer.   Mais le vent souffle en vain dans la forêt sonore ; En vain le rossignol, en saluant l'aurore, Fait vibrer dans les airs les notes de son chant ; Car l'enfant des forêts, toujours pensif et sombre, Regarde sur le sable ondoyer la... [Lire la suite]
28 mars 2012

Refuge - Marceline Desbordes-Valmore

Refuge   Il est du moins au-dessus de la terre Un champ d'asile où monte la douleur ; J'y vais puiser un peu d'eau salutaire Qui du passé rafraîchit la couleur. Là seulement ma mère encor vivante Sans me gronder me console et m'endort ; O douce nuit, je suis votre servante : Dans votre empire on aime donc encor !   Non, tout n'est pas orage dans l'orage ; Entre ses coups, pour desserrer le cœur, Souffle une brise, invisible courage, Parfum errant de l'éternelle fleur ! Puis c'est de l'âme une halte fervente, ... [Lire la suite]
20 février 2012

Divagation - Muze15

Plaine de sablePleine de rêvesJoie incommensurable
Posté par muze15 à 09:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
11 janvier 2012

La pluie - Maurice Rollinat

La pluie   Lorsque la pluie, ainsi qu'un immense écheveau Brouillant à l'infini ses longs fils d'eau glacée, Tombe d'un ciel funèbre et noir comme un caveau Sur Paris, la Babel hurlante et convulsée,   J'abandonne mon gîte, et sur les ponts de fer, Sur le macadam, sur les pavés, sur l'asphalte, Laissant mouiller mon crâne où crépite un enfer, Je marche à pas fiévreux sans jamais faire halte.   La pluie infiltre en moi des rêves obsédants Qui me font patauger lentement dans les boues, Et je m'en vais,... [Lire la suite]