04 avril 2013

À ma mère - Delphine de Girardin

À ma mère   En vain dans mes rapports ta prudence m'arrête, Ma mère, il n'est plus temps ; tes pleurs m'ont fait poète ! Si j'ai prié le ciel de me les révéler, Ces chants harmonieux, c'est pour te consoler. D'un tel désir pourquoi me verrai-je punie ? Les maux que tu prédis ne sont dus qu'au génie ; À d'illustres malheurs, va, je n'ai pas de droits : Quel cri peut s'élever contre une faible voix ? Vit-on jamais les chants d'une muse pieuse Exciter les clameurs de la foule envieuse ! Non, l'insecte rongeur qui... [Lire la suite]

26 septembre 2012

Sur la louange de la Paix - Sonnet 7 - Jean Dorat

Sur la louange de la Paix - Sonnet 7   Pour bien contrepoiser d'une juste balance Et la guerre et la Paix, et clerement sçavoir Pour laquelle des deux en son pais avoir, Doibt le plus prier Dieu tout le peuple de France :   Il est bon contempler des Perses la prudence ; Lesquelz ayans perdu de leur Roy le pouvoir, Sans loy, sans magistrat, qui à eulx peut pourvoir, Demeuroient par huict jours souffrans toute insolence :   Afin qu'estant ouverte à liberté la porte, Le peuple ayant congneu de quoy un Roy... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
05 septembre 2011

Petits moutons - Antoinette Deshoulières

Hélas ! Petits moutons, que vous êtes heureux ! Vous paissez dans nos champs sans souci, sans alarmes, Aussitôt aimés qu’amoureux ! On ne vous force point à répandre des larmes ; Vous ne formez jamais d’inutiles désirs. Dans vos tranquilles cœurs l’amour suit la nature ; Sans ressentir ses maux, vous avez ses plaisirs. L’ambition, l’honneur, l’intérêt, l’imposture, Qui font tant de maux parmi nous, Ne se rencontrent point chez vous. Cependant nous avons la raison pour partage, Et vous en ignorez l’usage. Innocents animaux, n’en soyez... [Lire la suite]
24 juin 2011

L'air en conserve - Jacques Charpentreau

L'air en conserve     Dans une boîte, je rapporte Un peu de l'air de mes vacances Que j'ai enfermé par prudence. Je l'ouvre ! Fermez bien la porte !   Respirez à fond ! Quelle force ! La campagne en ma boîte enclose Nous redonne l'odeur des roses, Le parfum puissant des écorces,   Les arômes de la forêt... Mais couvrez-vous bien, je vous prie, Car la boîte est presque finie : C'est que le fond de l'air est frais.   Jacques CHARPENTREAU
07 juin 2011

Citation à penser

Je hais la prudence, elle ne vous amène à rien.Jacques BREL
Posté par muze15 à 06:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 mars 2010

L'air en conserve - Jacques Charpentreau

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"Comic Sans MS"; panose-1:0 3 15 7 2 3 3 2 2 2; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal,... [Lire la suite]