04 octobre 2009

Mange ta poire - Christian Prigent

Mange ta poire Laisse, poire, moitoucher à ta chairet maintenant, oh,maintenantje la sens : mange le présent ! - ainsi l’essence parmiles choses intranquilles dela politique est la fin de la politique estune sorte d’âme dela politique : l’actionde s’opposer spécifiquement et basta suffit les poires fraîches sontune forme leur fraîcheur l’informe del’intranquillité (ensemble-seuls nousallons ô mes amis dans la fraîcheur sans formede l’intranquillité spécifiques et opposés : doucement politiquement posés dans l’âme d’effacement des... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 avril 2009

Valognes, souvenir - Christian Prigent

Valognes, souvenir Que sais-tu de Valognes ? — Rien. Sauf que ce rien t'étreint Le cœur : ruines, gravats Car l'Histoire ici renragea. C'est en quarante-quatre, été, Après les raids, bombes, fusées. Partout : des vies écrabouillées Sous les fureurs. Mais : incrusté Ici de deux petits cyclistes. C'est ton père et ta mère en fond d'apocalypse. Lui, à Valognes, prof ; et elle à Octeville. Mais parmi ces horreurs : bonheur ! Jubile : Ils fuient, jeunes, dans les fracas, Vers leur Bretagne. Et ton cœur bat Car c'est de... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
09 octobre 2008

Fascinum - Christian Prigent

Fascinum Voici la grande mère et le dragon rougela putain, le noeuddes vits pères). On a peur c'est bleu :zéro vue, peau grise. Salut aux petits serpents sur sa tête :paroles! paroles!fariboles!Tout ça c'est dans toi : pisse-le,hop! En haut : arc-en-ciel rosée fraîcheur. En bas : ton cul dans l'herbe,si tu veux - ça va. Christian PRIGENT(Inédit)
Posté par muze15 à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 août 2008

Madrigal - Sonnet - Christian Prigent

Madrigal - Sonnet Ainsi pour ton anni ma belleversaire sévèrement je net’achèterai ni le ci ni leça ni la quincaillerie telle que collier moderne zinguésynchro bichromaté ni unequeue de cochon à visserni l’anneau qu’aucune ne sait de levage femelleni moi car pour ton univers ma toute chère il n’y a cataloguées que bagatellesde choses mortes et nonla vie profonde la vie sans nom Christian PRIGENT2005[Edition Printemps des poètes] Christian Prigent est né en Bretagne en 1945. Professeur de lettres dans l'enseignement... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,