17 mai 2013

Citation à penser

Nous sommes tous des poètes, disait ma mère, les arbres, les plantes, les fleurs…Ahmed ABODEHMAN
Posté par muze15 à 05:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08 juillet 2012

Éphéméride - Muze15

  08 Juillet 1621 Le 8 juillet 1621 à Château-Thierry, dans l'hôtel particulier de Charles de la Fontaine et de Françoise Pidoux, naît l'un des plus grands poètes classiques français, Jean de la Fontaine. La demeure accueille aujourd'hui un musée sur sa vie et son œuvre. Particulièrement célèbre pour ses fables aux morales instructives, le sociétaire de l'Académie Française a également composé des contes licencieux et des livrets d'opéra. Il meurt à Paris le 13 avril 1695.  
22 janvier 2012

Éphéméride - Muze15

  22 Janvier 1788 Georges Gordon Byron est né le 22 janvier 1788 à Londres. Cet écrivain britannique est l'un des poètes de la langue anglaise les plus connus. Issu du romantisme comme Robert Southey ou Wordsworth, il se spécialise dans divers genres : narratif, épique ou lyrique. Son existence est tumultueuse comme le démontrent ses exploits sportifs, ou son implication guerrière aux cotés des patriotes grecs. Il meurt le 19 avril 1824, à Missolonghi, cité grecque occupée par les forces ottomanes.
24 septembre 2011

Si les poètes étaient moins bêtes - Boris Vian

Si les poètes étaient moins bêtes   Si les poètes étaient moins bêtes Et s'ils étaient moins paresseux Ils rendraient tout le monde heureux Pour pouvoir s'occuper en paix De leurs souffrances littéraires Ils construiraient des maisons jaunes Avec des grands jardins devant Et des arbres pleins de zoizeaux De mirliflûtes et de lizeaux Des mésongres et des feuvertes Des plumuches, des picassiettes Et des petits corbeaux tout rouges Qui diraient la bonne aventure Il y aurait de grands jets d'eau Avec des lumières... [Lire la suite]
27 juillet 2011

La mer - Alain Bosquet

La mer   La mer écrit un poisson bleu, efface un poisson gris. La mer écrit un croiseur qui prend feu, efface un croiseur mal écrit. Poète plus que les poètes, musicienne plus que les musiciennes, elle est mon interprète, la mer ancienne, la mer future, porteuse de pétales, porteuse de fourrure. Elle s'installe au fond de moi : la mer écrit un soleil vert, efface un soleil mauve. La mer écrit un soleil entrouvert sur mille requins qui se sauvent. Alain Bosquet [Deuxième testament - éditions Gallimard, 1959]
Posté par muze15 à 07:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
10 juillet 2011

Éphéméride - Muze15

  10 Juillet 1873 Les deux poètes ont une relation tumultueuse. Verlaine souhaite retourner auprès de sa femme et se dispute avec Rimbaud. En état d'ébriété, il sort un revolver et tire sur Rimbaud. Celui-ci est légèrement blessé au poignet. Mais Verlaine sera condamné à deux ans de prison par la justice belge.    
19 février 2010

Sarthe - Jean Sauré

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"Comic Sans MS"; panose-1:0 3 15 7 2 3 3 2 2 2; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal,... [Lire la suite]
13 septembre 2009

Stances - Vincent Voiture

Stances Je pensais que la destinée Après tant d’injustes rigueurs, Vous a justement couronnée De gloire, d’éclat et d’honneurs, Mais que vous étiez plus heureuse Lorsque vous étiez autrefois, Je ne veux pas dire amoureuse, La rime le veut toutefois. Je pensais que le pauvre amour Qui toujours vous prêta ses charmes Fut banni loin de votre cour, Lui, son arc, ses traits et ses armes, Et ce que je puis espérer En passant près de vous ma vie, Si vous pouvez si maltraiter Un qui vous a si bien servie. Je pensais, car nous autres... [Lire la suite]
03 décembre 2008

La Légende des fromages - Muze15 - [III]

La réputation de couple d’Eldiard et du Chevalier Saint-Juste dépassait les limites du mandement de Saint-Just-en-Chevalet. Elle se répandait dans le pays montagneux entre la vallée de L’Izable et celle de l’Anzon, et même jusqu’à la vallée de l’Aix dans sa partie méridionale. C’étaient des précurseurs… Ils travaillaient à quatre mains dans nombre domaine. Chacun doté de personnalités extraordinaires, leur union engendra une œuvre, peut-être l’une des plus remarquables de tous les temps. Outre leurs fonctions de maîtres... [Lire la suite]