28 janvier 2014

Divagation - Muze15

Fabrique de rêvesEntre temps entre trêvesNuée de vie brèveEntre temps entre trêvesTendre vers la sèveRit pleure et crèveAutre temps autre trêve
Posté par muze15 à 11:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

13 décembre 2013

Citation à penser

Et si je ris de toute chose ici-bas,C'est afin de n'en pas pleurer.Lord BYRON[Don Juan]
Posté par muze15 à 05:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
16 juin 2013

Citation à penser

Chaumière où l'on rit, vaut mieux que palais où l'on pleure.Proverbe chinois
Posté par muze15 à 05:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 mai 2013

Citation à penser

Les rêves donnent du travail.Paulo COELHO[Sur le bord de la rivière Piedra je me suis assise et j'ai pleuré]
Posté par muze15 à 05:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
06 avril 2013

À la belle impérieuse - Victor Hugo

À la belle impérieuse   L'amour, panique De la raison, Se communique Par le frisson.   Laissez-moi dire, N'accordez rien. Si je soupire, Chantez, c'est bien.   Si je demeure, Triste, à vos pieds, Et si je pleure, C'est bien, riez.   Un homme semble Souvent trompeur. Mais si je tremble, Belle, ayez peur.   Victor HUGO
13 mars 2013

Citation à penser

Dans notre société, tout homme qui ne pleure pas à l'enterrement de sa mère risque d'être condammé à mort.Albert CAMUS[L'étranger]
Posté par muze15 à 05:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

17 octobre 2012

Je tombais de sommeil - Omar Khayyam

Je tombais de sommeil…   Je tombais de sommeil et la sagesse me dit: jamais dans le sommeil la rose du bonheur n'a fleuri pour personne... la saison des roses et du vin et des compagnons ivres ! soit heureux un instant, cet instant c'est ta vie vois, la brise a déchiré la robe de la rose, de la rose dont le rossignol était enamouré ; faut-il pleurer sur elle, faut-il pleurer sur nous la mort viendra nous effeuiller et d'autres roses refleuriront.   Omar KHAYYAM [Les Quatrains – 1924]
21 novembre 2011

Chanson d'automne - Paul Verlaine

Chanson d'automne   Les sanglots longs Des violons De l'automne Blessent mon cœur D'une langueur Monotone.   Tout suffocant Et blême, quand Sonne l'heure, Je me souviens Des jours anciens Et je pleure   Et je m'en vais Au vent mauvais Qui m'emporte Deçà, delà, Pareil à la Feuille morte.   Paul VERLAINE [Poèmes saturniens]
11 octobre 2011

Gare isolée - Maurice Carême

Gare isolée   On allume les lampes. Un dernier pinson chante. La gare est émouvante. En ce soir de septembre. Elle reste si seule À l’écart des maisons, Si seule à regarder L’étoile du berger Qui pleure à l’horizon Entre deux vieux tilleuls. Parfois un voyageur S’arrête sur le quai, Mais si las, si distrait, Qu’il ne voit ni les lampes, Ni le pinson qui chante, Ni l’étoile qui pleure En ce soir de septembre. Et la "banlieue" le cueille, Morne comme le vent Qui disperse les feuilles Sur la gare émouvante Et... [Lire la suite]
10 septembre 2011

Ariel - Sylvia Plath

Ariel   Stase dans l’obscurité Ensuite le bleu sans substance se déverse dans le tout ou rien et les distance Dieu est une lionne, comment de l’un nous poussons pivot des talons et des genoux ! Le sillon sépare et passe, sœur vers l’arc brun du cou que je ne peux saisir Œil de nègre baies des crochets d’un rôle obscur — noir et tendre sang plein la bouche, ombres. Quelque chose d’autre me traîne au travers de l’air – fémurs, cheveux; flocons de mes talons. Blanche Godiva, je t’épelle – mains mortes,... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,