07 octobre 2012

Le Jardinier et son Seigneur - Jean de La Fontaine [V]

Le Jardinier et son Seigneur   Chacun s'anime et se prépare : Les trompes et les cors font un tel tintamarre Que le bon homme est étonné. Le pis fut que l'on mit en piteux équipage Le pauvre potager ; adieu planches, carreaux ; Adieu chicorée et porreaux ; Adieu de quoi mettre au potage. Le Lièvre était gîté dessous un maître chou. On le quête ; on le lance, il s'enfuit par un trou, Non pas trou, mais trouée, horrible et large plaie Que l'on fit à la pauvre haie Par ordre du Seigneur ; car il eût été mal Qu'on n'eût... [Lire la suite]

20 avril 2012

Et sursaute, debout, rosse à terre, mon cœur ! - Émile Verharen

Eperdument   Bien que flasque et geignant et si pauvre ! si morne ! Si las! Redresse-toi, de toi-même vainqueur ; Lève ta volonté qui choit contre la borne Et sursaute, debout, rosse à terre, mon cœur !   Exaspère sinistrement ta toute exsangue Carcasse et pousse au vent, par des chemins rougis De sang, ta course ; et flaire et lèche avec ta langue Ta plaie, et lutte et butte et tombe - et ressurgis !   Tu n'en peux plus et tu n'espères plus ; qu'importe ! Puisque ta haine immense encor hennit son deuil, ... [Lire la suite]
26 novembre 2011

Le temps des cerises - Jean-Baptiste Clément

Le temps des cerises   Quand nous chanterons le temps des cerises, Et guai rossignol et merle moqueur Seront tous en fête ; Les belles auront la folie en tête Et les amoureux du soleil au cœur... Quand nous chanterons le temps des cerises, Sifflera bien mieux le merle moqueur.   Mais il est bien court, le temps des cerises, Où l'on s'en va deux cueillir en rêvant Des pendants d'oreille ! Cerises d'amour aux robes pareilles, Tombant sur la feuille en gouttes de sang !... Mais il est bien court le temps des... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 07:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
02 février 2011

Sonnet III - Louise Labé

@font-face {   font-family: "Cambria"; }@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } III Ô longs désirs, ô espérances vaines, tristes soupirs et larmes habituées à faire couler de moi maintes rivières Dont mes deux yeux sont les sources et les fontaines ! Ô cruautés, ô duretés... [Lire la suite]
31 janvier 2011

Sonnet I - Louise Labé

I @font-face {   font-family: "Cambria"; }@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } Ulysse lui-même ou tout autre Plus avisé encore, de ces divines apparences, Pleines de grâce, d'honneur et de réserves, N'aurait rien espéré, comme moi, qui n'en retire que malheur et affliction. Mais toi, Amour, par le moyen de ces... [Lire la suite]