25 février 2012

La cité natale - Anna de Noailles

La cité natale   Heureux qui dans sa ville, hôte de sa maison, Dès le matin joyeux et doré de la vie Goûte aux mêmes endroits le retour des saisons Et voit ses matinées d'un calme soir suivies.   Fidèles et naïfs comme de beaux pigeons La lune et le soleil viennent sur sa demeure, Et, pareille au rosier qui s'accroît de bourgeons, Sa vie douce fleurit aux rayons de chaque heure.   Il va, nouant entre eux les surgeons du destin, Mêlant l'âpre ramure et les plus tôt venues, Et son cœur ordonné est comme son... [Lire la suite]

19 mai 2011

Citation à penser

Amants, heureux amants, voulez-vous voyager ?Que ce soit aux rives prochaines…LA FONTAINE[Les Deux Pigeons]
Posté par muze15 à 05:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
31 mai 2010

La voix de ma mère - Pierre Gamarra

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"Comic Sans MS"; panose-1:0 3 15 7 2 3 3 2 2 2; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal,... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
10 septembre 2009

Comédie de la soif - Arthur Rimbaud

Comédie de la soif I LES PARENTS Nous sommes tes Grands-Parents. Les Grands ! Couverts des froides sueurs De la lune et des verdures. Nos vins secs avaient du cœur ! Au soleil sans imposture Que faut-il à l’homme ? boire. MOI - Mourir aux fleuves barbares. Nous sommes tes Grands-Parents Des champs. L’eau est au fond des osiers : Vois le courant du fossé Autour du château mouillé. Descendons en nos celliers ; Après, le cidre et le lait... MOI - Aller où boivent les vaches. Nous sommes tes Grands-Parents ; Tiens, prends Les... [Lire la suite]
14 août 2009

Les Deux pigeons - Jean de La Fontaine

Les Deux pigeons Deux Pigeons s'aimaient d'amour tendre.L'un d'eux s'ennuyant au logisFut assez fou pour entreprendreUn voyage en lointain pays.L'autre lui dit : Qu'allez-vous faire ?Voulez-vous quitter votre frère ?L'absence est le plus grand des maux :Non pas pour vous, cruel. Au moins que les travaux,Les dangers, les soins du voyage,Changent un peu votre courage.Encore si la saison s'avançait davantage !Attendez les zéphyrs : qui vous presse ? Un CorbeauTout à l'heure annonçait malheur à quelque Oiseau.Je ne songerai plus que... [Lire la suite]
19 avril 2009

La voisine parle à son chat, le soleil - Jean-Claude Pirotte

La voisine parle à son chat, le soleil la voisine parle à son chat, le soleilaujourd’hui dimanche est absent et le cielgrisonne autant que ma barbe vieilled’une semaine ou deux, le chat surveille la rue nous n’avons que le temps d’un poème écrità la hâte et nous serons vieux dans l’instantoù vibre un carillon sur les rangs de vignenoirs qui cernent le faubourg de Faramand les pigeons picorent le grésil des toitspuis un envol soudain, le mur rose éteintdu bistro comme Morandi l’aurait peint, à peine avons-nous frôlé ce... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,