21 novembre 2013

Citation à penser

Lorsqu’il referme son livre, le lecteur idéal sent que, s’il ne l’avait pas lu, le monde serait plus pauvre.Alberto MANGUEL
Posté par muze15 à 04:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

16 octobre 2012

Air de biniou - Jules Laforgue

Air de biniou   Non, non, ma pauvre cornemuse, Ta complainte est pas si oiseuse ; Et Tout est bien une méprise, Et l'on peut la trouver mauvaise ;   Et la Nature est une épouse Qui nous carambole d'extases, Et puis, nous occit, peu courtoise, Dès qu'on se permet une pause.   Eh bien ! qu'elle en prenne à son aise, Et que tout fonctionne à sa guise ! Nous, nous entretiendrons les Muses. Les neuf immortelles Glaneuses !   (Oh ! pourrions-nous pas, par nos phrases, Si bien lui retourner les choses, ... [Lire la suite]
07 octobre 2012

Le Jardinier et son Seigneur - Jean de La Fontaine [V]

Le Jardinier et son Seigneur   Chacun s'anime et se prépare : Les trompes et les cors font un tel tintamarre Que le bon homme est étonné. Le pis fut que l'on mit en piteux équipage Le pauvre potager ; adieu planches, carreaux ; Adieu chicorée et porreaux ; Adieu de quoi mettre au potage. Le Lièvre était gîté dessous un maître chou. On le quête ; on le lance, il s'enfuit par un trou, Non pas trou, mais trouée, horrible et large plaie Que l'on fit à la pauvre haie Par ordre du Seigneur ; car il eût été mal Qu'on n'eût... [Lire la suite]
19 juin 2012

Epitaphe - François Coppée

Epitaphe   Dans le faubourg qui monte au cimetière, Passant rêveur, j'ai souvent observé Les croix de bois et les tombeaux de pierre Attendant là qu'un nom y fût gravé.   Tu m'es ravie, enfant, et la nuit tombe Dans ma pauvre âme où l'espoir s'amoindrit ; Mais sur mon cœur, comme sur une tombe, C'est pour toujours que ton nom est écrit.   François COPPÉE (1842-1908)
Posté par muze15 à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
09 octobre 2011

Automne malade - Guillaume Apollinaire

Automne malade   Automne malade et adoré Tu mourras quand l'ouragan soufflera dans les roseraies Quand il aura neigé Dans les vergers   Pauvre automne Meurs en blancheur et en richesse De neige et de fruits mûrs Au fond du ciel Des éperviers planent Sur les nixes nicettes* aux cheveux verts et naines Qui n'ont jamais aimé   Aux lisières lointaines Les cerfs ont bramé   Et que j'aime ô saison que j'aime tes rumeurs Les fruits tombant sans qu'on les cueille Le vent et la forêt qui pleurent Toutes... [Lire la suite]
21 mars 2011

Aveu - Paul Géraldy

Aveu   Je sais bien qu'irritable, exigeant et morose insatisfait, jaloux, malheureux pour un mot je te cherche souvent des querelles sans cause... Si je t'aime si mal, c'est que je t'aime trop.   Je te poursuis. Je te tourmente. Je te gronde.... Tu serais plus heureuse, et mieux aimée aussi, si tu n'étais pour moi tout ce qui compte au monde et si ce pauvre amour n'était mon seul souci.   Paul GÉRALDY [Toi et moi, 1913]

22 novembre 2010

La feuille - Antoine Vincent Arnault

@font-face {   font-family: "Cambria"; }@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } La feuille De ta tige détachée, Pauvre feuille desséchée, Où vas-tu ? - Je n'en sais rien. L'orage a brisé le chêne Qui seul était mon soutien. De son inconstante haleine Le zéphyr ou l'aquilon ... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 09:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
09 octobre 2010

La fille du serrurier et son frère - Paul Desforges-Maillard

@font-face {   font-family: "Cambria"; }@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } La fille du serrurier et son frère Fable Fille d'un pauvre serrurier, La blanchisseuse Colinette, Jeune, à la taille fine, et toujours propre et nette, Sut donner droit au cœur d'un opulent... [Lire la suite]
10 septembre 2010

L'amour et la mort - Louise Ackermann [II]

L'amour et la mort II Non, non, tout n'est pas dit, vers la beauté fragile Quand un charme invincible emporte le désir, Sous le feu d'un baiser quand notre pauvre argile A frémi de plaisir. Notre serment sacré part d'une âme immortelle ; C'est elle qui s'émeut quand frissonne le corps ; Nous entendons sa voix et le bruit de son aile Jusque dans nos transports. Nous le répétons donc, ce mot qui fait d'envie Pâlir au firmament les astres radieux, Ce mot qui joint les cœurs et devient, dès la vie, Leur lien pour... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
22 juin 2010

Sur le Pont Neuf - Louis Aragon [3]

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"Comic Sans MS"; panose-1:0 3 15 7 2 3 3 2 2 2; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} /*... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,