25 mars 2012

Stances au sommeil - Siméon-Guillaume de La Roque

Stances au sommeil   Sommeil, fils de la Nuit, doux repos de notre âme, Qui fait ma belle Nymphe en son lit reposer, Puisque ton charme peut son esprit amuser, Plonge dans l'eau d'oubli le courroux qui l'enflamme.   Fais-lui voir en dormant le regret qui me ronge, La portant au réveil de la haine à l'amour, Si bien qu'en revoyant la lumière du jour, Elle aille racontant mon offense pour songe.   Je suis assez puni pour mon outrecuidance, M'ayant depuis un mois son logis défendu, Il est temps que son cœur... [Lire la suite]

23 mars 2012

Autour de ma maison - Émile Verhaeren [II]

Autour de ma maison   Mais voici l'ombre et le soleil sur le jardin Et des guêpes vibrant là-bas, dans la lumière ; Voici les longs et clairs et sinueux chemins Bordés de lourds pavots et de roses trémières ; Aujourd'hui même, à l'heure où l'été blond s'épand Sur les gazons lustrés et les collines fauves, Chaque pétale est comme une paupière mauve Que la clarté pénètre et réchauffe en tremblant. Les moins fiers des pistils, les plus humbles des feuilles Sont d'un dessin si pur, si ferme et si nerveux Qu'en eux Tout... [Lire la suite]
13 décembre 2011

L'innocence - Marceline Desbordes-Valmore

L'innocence   Beau fantôme de l'innocence, Vêtu de fleurs, Toi qui gardes sous ta puissance Une âme en pleurs !   Ô toi qui devanças nos hontes Et nos revers, Es-tu si grand que tu surmontes Tout l'univers !   Le reste, comme la poussière, S'est envolé, Devant le feu de ma paupière Tout s'est voilé,   Tout s'est enfui, flamme et fumée, Tout est au vent ; Toi seul sur mon âme enfermée Planes souvent.   Pour courir à ta voix qui crie : " Éternité ! " Pour monter à Dieu que je prie, J'ai... [Lire la suite]
25 octobre 2011

Pensées des Morts - Alphonse de Lamartine

Pensées des Morts   Voilà les feuilles sans sève Qui tombent sur le gazon Voilà le vent qui s'élève Et gémit dans le vallon Voilà l'errante hirondelle Qui rase du bout de l'aile L'eau dormante des marais Voilà l'enfant des chaumières Qui glane sur les bruyères Le bois tombe des forêts   C'est la saison où tout tombe Aux coups redoublés des vents Un vent qui vient de la tombe Moissonne aussi les vivants Ils tombent alors par mille Comme la plume inutile Que l'aigle abandonne aux airs Lorsque des plumes... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
17 novembre 2010

Les étoiles - Alphonse de Lamartine

@font-face {   font-family: "Cambria"; }@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } Les étoiles À Mme de P***. Il est pour la pensée une heure... une heure sainte, Alors que, s'enfuyant de la céleste enceinte, De l'absence du jour pour consoler les cieux, Le crépuscule aux monts prolonge ses adieux. On voit à l'horizon sa... [Lire la suite]
25 septembre 2010

À la nuit - Évariste de Parny

@font-face {   font-family: "Cambria"; }@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } À la nuit Toujours le malheureux t'appelle, Ô nuit, favorable aux chagrins ! Viens donc, et, porte sur ton aile L'oubli des perfides humains. Voile ma douleur solitaire ; Et, lorsque la main du... [Lire la suite]
05 octobre 2009

Chant d'amour (I) - Alphonse de Lamartine

Chant d'amour - I Naples, 1822 Si tu pouvais jamais égaler, ô ma lyre,Le doux frémissement des ailes du zéphyreÀ travers les rameaux,Ou l'onde qui murmure en caressant ces rives, Ou le roucoulement des colombes plaintives, Jouant aux bords des eaux ; Si, comme ce roseau qu'un souffle heureux anime, Tes cordes exhalaient ce langage sublime, Divin secret des cieux, Que, dans le pur séjour où l'esprit seul s'envole, Les anges amoureux se parlent sans parole, Comme les yeux aux yeux ; Si de ta douce voix la flexible harmonie,... [Lire la suite]