06 mai 2014

Citation à penser

La pâleur nous montre jusqu'où le corps peut comprendre l'âme.Émile CIORAN
Posté par muze15 à 04:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 octobre 2012

Antéros - Gérard de Nerval

Antéros   Tu demandes pourquoi j'ai tant de rage au cœur Et sur un col flexible une tête indomptée ; C'est que je suis issu de la race d'Antée, Je retourne les dards contre le dieu vainqueur.   Oui, je suis de ceux-là qu'inspire le Vengeur, Il m'a marqué le front de sa lèvre irritée, Sous la pâleur d'Abel, hélas ! ensanglantée, J'ai parfois de Caïn l'implacable rougeur !   Jéhovah ! le dernier, vaincu par ton génie, Qui, du fond des enfers, criait : " Ô tyrannie ! " C'est mon aïeul Bélus ou mon père... [Lire la suite]
25 mai 2012

L'enfant pâle - Germain Nouveau

L'enfant pâle   C'est la triste feuille morte Que le vent d'octobre emporte, C'est la lune, au front du jour, Que nulle étoile n'escorte, Au soleil, c'est mon amour, L'enfant plus pâle que blanche : Beau fruit mourant sur la branche !   Mais quand la nuit est levée Je vois la Chère Eprouvée Qui n'en rayonne que mieux Dans sa pâleur ravivée. Et ce m'est délicieux Comme l'aube de la lune Aux voyageurs de fortune !   C'est le plus doux des visages La lampe des Vierges sages Brûle avec cette douceur. ... [Lire la suite]
08 février 2012

Poésie - Cécile Sauvage [I]

Poésie   Dans la pelouse endormie Sous l'azur pâle et rêveur, Les brises en accalmie Bercent les bouleaux pleureurs. En ce silence de rêve Une voix d'oiseau Seule et divine s'élève Des bouleaux.   Au jour bas de l'avenue Lointaine sous les rameaux Deux formes sont apparues, Deux corps enlacés et beaux. La femme blanche, légère Dans sa souple nudité, Détourne sur les fougères Un long regard velouté.   Sa tombante chevelure Entoure son sein poli Et, svelte, sa jambe pure, Dans la marche, sort des... [Lire la suite]