29 décembre 2011

Citation à penser

Les mythes nous apprennent beaucoup sur les sociétés dont ils proviennent, ils aident à exposer les ressorts intimes de leur fonctionnement, éclairent la raison d'être de certains modes d'opération de l'esprit humain, si constants au cours des siècles et si généralement répandus sur d'immenses espaces, qu'on peut les tenir pour fondamentaux et chercher à les retrouver dans d'autres sociétés et dans d'autres domaines de la vie mentale où on ne soupçonnait pas qu'ils intervinssent.Claude LÉVI-STRAUSS[L'Homme nu, 1997]

20 novembre 2011

Automne - Émile Verhaeren

Automne   Matins frileux Le vent se vêt de brume ; Le vent retrousse au cou des pigeons bleus Les plumes. La poule appelle Le pépiant fretin de ses poussins Sous l’aile. Panache au clair et glaive nu Les lansquenets des girouettes Pirouettent. L’air est rugueux et cru ; Un chat près du foyer se pelotonne ; Et tout à coup, du coin du bois résonne, Monotone et discord, L’appel tintamarrant des cors D’automne.   Émile VERHAEREN
Posté par muze15 à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
13 mars 2011

Citation à penser

@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } Il n'y a qu'un secret pour mener le monde, c'est d'être fort, parce qu'il n'y a dans la force ni erreur, ni illusion ; c'est le vrai, mis à nu. Napoléon BONAPARTE
Posté par muze15 à 06:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
03 mars 2010

Citation à penser

L'amour est clair comme le jour, l'amour est simple comme le bonjour, l'amour est nu comme la main, c'est ton amour et le mien…Jacques PRÉVERT
Posté par muze15 à 06:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
27 juillet 2009

Mysticis umbraculis - Stéphane Mallarmé

Mysticis umbraculis Elle dormait : son doigt tremblait, sans améthyste Et nu, sous sa chemise, après un soupir triste Il s'arrêta, levant au nombril la batiste. Et son ventre sembla de la neige où serait, Cependant qu'un rayon redore la forêt, Tombé du nid moussu d'un gai chardonneret. Stéphane MALLARMÉ(1887)[Poésies]
05 mars 2009

Divagation - Muze15

Seule dans la lande à nuelle surgit rauquela voix des mortsKawahara BIWAO (Haiku)
Posté par muze15 à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
18 février 2009

Divagation - Muze15

Tourné vers le vent neufle visage nude l'homme incandescentNakagawa ISAO (Haiku)
Posté par muze15 à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,