21 juin 2012

Près d'Avranches - Victor Hugo

Près d'Avranches   La nuit morne tombait sur la morne étendue.   Le vent du soir soufflait, et, d'une aile éperdue, Faisait fuir, à travers les écueils de granit, Quelques voiles au port, quelques oiseaux au nid.   Triste jusqu'à la mort, je contemplais le monde. Oh ! que la mer est vaste et que l'âme est profonde !   Saint-Michel surgissait, seul sur les flots amers, Chéops de l'occident, pyramide des mers.   Je songeais à l'Egypte aux plis infranchissables, A la grande isolée éternelle des... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,

22 avril 2012

La petite fleur rose - Théophile Gautier

La petite fleur rose   Du haut de la montagne, Près de Guadarrama, On découvre l'Espagne Comme un panorama.   A l'horizon sans borne Le grave Escurial Lève son dôme morne, Noir de l'ennui royal ;   Et l'on voit dans l'estompe Du brouillard cotonneux, Si loin que l'œil s'y trompe, Madrid, point lumineux !   La montagne est si haute, Que ses flancs de granit N'ont que l'aigle pour hôte, Pour maison que son nid ;   Car l'hiver pâle assiège Les pics étincelants, Tout argentés de neige, ... [Lire la suite]
30 avril 2011

Le Printemps - Claude Roy

Le Printemps   Après tout ce blanc vient le vert, Le printemps vient après l’hiver. Après le grand froid le soleil,   Après la neige vient le nid, Après le noir vient le réveil, L’ histoire n’est jamais finie.   Après tout ce blanc vient le vert, Le printemps vient après l’hiver, Et après la pluie le beau temps.   Claude ROY [Farandoles et fariboles]
Posté par muze15 à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
06 avril 2011

À l’aube du printemps - Paul Bergèse

À l’aube du printemps   À l’aube du printemps, Comme un coucou malin, Dans le douillet du nid D’une grive insouciante, Entre les œufs bleutés, J’ai glissé mon poème Pour qu’il sache chanter. Et maintenant j’attends L’éclosion avec hâte Pour savoir si mes mots Sauront aussi voler.   Paul BERGÈSE
19 mars 2011

Aube - Cécile Périn

Aube   Un invisible oiseau dans l’air pur a chanté. Le ciel d’aube est d’un bleu suave et velouté.   C’est le premier oiseau qui s’éveille et qui chante. Ecoute ! Les jardins sont frémissants d’attente.   Ecoute ! Un autre nid s’éveille, un autre nid, Et c’est un pépiement éperdu qui jaillit.   Qui chante le premier ? Nul ne le sait. C’est l’aurore. Comme un abricot mûr le ciel pâli se dore.   Qui chante le premier ? Qu’importe ? On a chanté. Et c’est un beau matin de l’immortel été.   ... [Lire la suite]
06 janvier 2011

Les petits flocons - Albert Atzenwiler

@font-face {   font-family: "Cambria"; }@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } Les petits flocons Cette nuit Sans bruit Les petits flocons Se sont enfuis Comme des oisillons Hors de leur nid ... Cette nuit Sans bruit Les petits flocons Ont butiné Comme des ... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

05 avril 2010

Une histoire à suivre - Claude Roy

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"Comic Sans MS"; panose-1:0 3 15 7 2 3 3 2 2 2; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal,... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,
22 décembre 2009

Rêvé pour l'hiver - Arthur Rimbaud

Rêvé pour l'hiver L'hiver, nous irons dans un petit wagon rose Avec des coussins bleus. Nous serons bien. Un nid de baisers fous repose Dans chaque coin moelleux. Tu fermeras l'œil, pour ne point voir, par la glace, Grimacer les ombres des soirs, Ces monstruosités hargneuses, populace De démons noirs et de loups noirs. Puis tu te sentiras la joue égratignée... Un petit baiser, comme une folle araignée, Te courra par le cou... Et tu me diras: "Cherche!" en inclinant la tête, Et nous prendrons du temps... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,
08 octobre 2009

Chant d'amour (IV) - Alphonse de Lamartine

Chant d'amour - IV Pourquoi de tes regards percer ainsi mon âme ?Baisse, oh ! baisse tes yeux pleins d'une chaste flamme :Baisse-les, ou je meurs.Viens plutôt, lève-toi ! Mets ta main dans la mienne,Que mon bras arrondi t'entoure et te soutienneSur ces tapis de fleurs. Aux bords d'un lac d'azur il est une collineDont le front verdoyant légèrement s'inclinePour contempler les eaux ;Le regard du soleil tout le jour la caresse,Et l'haleine de l'onde y fait flotter sans cesseLes ombres des rameaux. Entourant de ses plis deux chênes... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
27 juillet 2009

Mysticis umbraculis - Stéphane Mallarmé

Mysticis umbraculis Elle dormait : son doigt tremblait, sans améthyste Et nu, sous sa chemise, après un soupir triste Il s'arrêta, levant au nombril la batiste. Et son ventre sembla de la neige où serait, Cependant qu'un rayon redore la forêt, Tombé du nid moussu d'un gai chardonneret. Stéphane MALLARMÉ(1887)[Poésies]