15 mai 2012

Les saints - Émile Verhaeren

Les saints   Dreling, dreling, C'est la fête de tous les Saints.   On en connaît qui sont venus, - dites, de quels pays d'or et d'ivoire ! - Depuis des temps que nul n'a retenus, Dans ma contrée, en sa mémoire. On en connaît qui sont partis de Trébizonde, Dieu sait par quels chemins, N'ayant pour seuls trésors au monde Que deux lys clairs, entre leurs mains.   Dreling, dreling, C'est la tête de tous les Saints.   J'en sais de très pauvres, mais très honnêtes, Là-bas, au fond d'un bourg flamand, ... [Lire la suite]

01 novembre 2010

Usée - Raymond Radiguet

@font-face {   font-family: "Cambria"; }@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } Usée Usée elle comme un vieux sou Que pour porter bonheur l'on troue Pour distinguer face de pile Il convient de n'être pas soûl Pile, fesses endolories Par le dur pilon des amants Face, avers d'un envers charmant Qui semble buisson ou... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
06 août 2009

À une Madone - Charles Baudelaire

À une Madone Ex-voto dans le goût espagnol Je veux bâtir pour toi, Madone, ma maîtresse,Un autel souterrain au fond de ma détresse,Et creuser dans le coin le plus noir de mon cœur,Loin du désir mondain et du regard moqueur,Une niche, d'azur et d'or tout émaillée,Où tu te dresseras, Statue émerveillée.Avec mes Vers polis, treillis d'un pur métalSavamment constellé de rimes de cristal,Je ferai pour ta tête une énorme Couronne ;Et dans ma jalousie, ô mortelle Madone,Je saurai te tailler un Manteau, de façonBarbare, roide et lourd,... [Lire la suite]