27 décembre 2011

Pater Noster - Jacques Prévert

Pater Noster   Notre Père qui êtes aux cieux Restez-y Et nous nous resterons sur la terre Qui est quelquefois si jolie Avec ses mystères de New York Et puis ses mystères de Paris Qui valent bien celui de la Trinité Avec son petit canal de l'Ourcq Sa grande muraille de Chine Sa rivière de Morlaix Ses bêtises de Cambrai Avec son océan Pacifique Et ses deux bassins aux Tuileries Avec ses bons enfants et ses mauvais sujets Avec toutes les merveilles du monde Qui sont là Simplement sur la terre Offertes à tout le... [Lire la suite]

02 novembre 2011

Divagation - Muze15

Bleu BlancÉblouissementsMuraille de paix
Posté par muze15 à 08:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 octobre 2011

Divagation - Muze15

Train-Muraille de verreÉtrange funiculaireMagique et spectaculaire
04 mai 2011

Au printemps de quoi rêvais-tu ? - Jean Ferrat

Au printemps de quoi rêvais-tu ? Au printemps de quoi rêvais-tu?Vieux monde clos comme une orange,Faites que quelque chose change,Et l'on croisait des inconnusRiant aux angesAu printemps de quoi rêvais-tu? Au printemps de quoi riais-tu?Jeune homme bleu de l'innocence,Tout a couleur de l'espérance,Que l'on se batte dans la rueOu qu'on y danse,Au printemps de quoi riais-tu? Au printemps de quoi rêvais-tu?Poing levé des vieilles batailles,Et qui sait pour quelles semailles,Quand la grève épousant la rueBat la muraille,Au printemps de... [Lire la suite]
15 février 2010

La Petite maison - Charles Vildrac

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"Comic Sans MS"; panose-1:0 3 15 7 2 3 3 2 2 2; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal,... [Lire la suite]
10 septembre 2009

Citation à penser

Et, marchant au soleil qui aveugle, sentir triste merveille,combien sont toute la vie et ses peinesdans ce cheminement le long d'une muraillequi porte tout en haut des tessons de bouteille.Eugenio MONTALE(1966)[Os de seiche]