23 mai 2012

Ô combien est heureux qui n'est contraint de feindre - Joachim du Bellay

Ô combien est heureux qui n'est contraint de feindre   Ô combien est heureux qui n'est contraint de feindre, Ce que la vérité le contraint de penser, Et à qui le respect d'un qu'on n'ose offenser Ne peut la liberté de sa plume contraindre !   Las, pourquoi de ce nœud sens-je la mienne éteindre, Quand mes justes regrets je cuide commencer ? Et pourquoi ne se peut mon âme dispenser De ne sentir son mal ou de s'en pouvoir plaindre ?   On me donne la gêne, et si n'ose crier, On me voit tourmenter, et si n'ose... [Lire la suite]

14 mai 2012

Te souviens-tu ?... - Jules Barbey d'Aurevilly

Te souviens-tu ?...   À Mademoiselle Marthe Brandès   Te souviens-tu du soir, où près de la fenêtre Ouverte d'un salon plein de joyeux ébats, Tu n'avais pas seize ans... les avais-tu ?... Peut-être ? Sous le rideau tombé, nous nous parlions tout bas ?... Ce n'était pas l'amour que t'exprimait ma bouche, Mon cœur était trop vieux, trop glacé, trop hautain, Pour parler à ton cœur ; mais, prophète farouche, Je te prédisais ton destin.   Et toi, tu m'écoutais, sur la barre accoudée ; Tu me montrais ta nuque,... [Lire la suite]
29 avril 2012

Les joujoux de la morte - Théophile Gautier

Les joujoux de la morte   La petite Marie est morte, Et son cercueil est si peu long Qu'il tient sous le bras qui l'emporte Comme un étui de violon.   Sur le tapis et sur la table Traîne l'héritage enfantin. Les bras ballants, l'air lamentable, Tout affaissé, gît le pantin.   Et si la poupée est plus ferme, C'est la faute de son bâton ; Dans son œil une larme germe, Un soupir gonfle son carton.   Une dînette abandonnée Mêle ses plats de bois verni A la troupe désarçonnée Des écuyers de Franconi.... [Lire la suite]
28 juillet 2011

Citation à penser

La danse est une poésie muette. Simonide de CEOS
Posté par muze15 à 06:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 mars 2011

Divagation - Muze15

Immaculée douceurMuette plénitudeDouce solitude
Posté par muze15 à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
21 novembre 2010

Éphéméride - Muze15

@font-face { }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; }table.MsoNormalTable { font-size: 10pt; }div.Section1 { page: Section1; } @font-face { }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; }table.MsoNormalTable { font-size: 10pt; }div.Section1 { page: Section1; } 21 Novembre 1783 Le premier vol en montgolfière est effectué par Pilâtre de Rozier et le marquis d'Arlandes ;... [Lire la suite]
15 novembre 2010

Divagation - Muze15

Incrédulité adoucieFrénésie muetteBourrasque d'harmonie
10 septembre 2009

Divagation - Muze15

L'amitié n'est pas uniquement un état d'âme respectable, mais une stricte loi humaine. Dans l'Antiquité, elle était même la loi suprême, sur laquelle reposait l'ordre juridique des civilisations disparues. Cette loi de l'amitié survit dans le cœur des hommes aux passions et à l'égoïsme ; elle est plus forte que la passion qui pousse irrésistiblement vers l'excès. L'amitié ne peut être déçue puisqu'elle ne réclame rien. On peut prétendre que l'amitié véritable est une chose héroïque, un acte de bravoure sans cliquetis d'armes, mais... [Lire la suite]
16 juillet 2009

Jeune fille, ton cœur avec nous veut se taire - André Chénier

Jeune fille, ton cœur avec nous veut se taire Jeune fille, ton cœur avec nous veut se taire Tu fuis, tu ne ris plus ; rien ne saurait te plaire. La soie à tes travaux offre en vain des couleurs ; L'aiguille sous tes doigts n'anime plus des fleurs. Tu n'aimes qu'à rêver, muette, seule, errante, Et la rose pâlit sur ta bouche mourante. Ah ! mon œil est savant et depuis plus d'un jour, Et ce n'est pas à moi qu'on peut cacher l'amour.Les belles font aimer ; elles aiment. Les belles Nous charment tous. Heureux qui peut être aimé... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,