21 mars 2011

Aveu - Paul Géraldy

Aveu   Je sais bien qu'irritable, exigeant et morose insatisfait, jaloux, malheureux pour un mot je te cherche souvent des querelles sans cause... Si je t'aime si mal, c'est que je t'aime trop.   Je te poursuis. Je te tourmente. Je te gronde.... Tu serais plus heureuse, et mieux aimée aussi, si tu n'étais pour moi tout ce qui compte au monde et si ce pauvre amour n'était mon seul souci.   Paul GÉRALDY [Toi et moi, 1913]

05 septembre 2010

Soulagement - Eudore Evanturel

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Cambria; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:3 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"Comic Sans MS"; panose-1:3 15 7 2 3 3 2 2 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:3 0 0 0 1 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal ... [Lire la suite]
20 novembre 2008

Pourquoi, Seigneur, les hirondelles - Georges Fagus

Pourquoi, Seigneur, les hirondelles Pourquoi, Seigneur, les hirondelles,Si bas, puis si haut volent-elles :Qu'en savent-elles,Qu'en sais-je ? rien. Et moi, pourquoi, gai, puis morose,Pourquoi mes vers, pourquoi ma prose,Pourquoi sous mes doigts cette rose,Qu'en sai-je ? rien. Georges FAGUS
Posté par muze15 à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,