09 juillet 2011

Éphéméride - Muze15

  09 Juillet 1762 À 43 ans, la princesse allemande Sophie d'Anhalt-Zerbst, brigue le trône de Russie qui revient légitimement à son mari, le tsar Pierre III. Soutenu par l'armée et acclamée par le peuple, elle est sacrée impératrice à Notre-Dame de Kazan à Saint-Pétersbourg sous le nom de Catherine II. Elle fera assassiner Pierre III une semaine plus tard par le frère de son amant, Alexis Orlov. Catherine II régnera sur la Russie pendant 34 ans.    

12 septembre 2010

Citation à penser

Ne sais-tu pas que sans toi, sans ton cœur, sans ton amour, il n'est pour ton mari ni  bonheur ni  vie ?Napoléon BONAPARTE(1769-1821)[Lettre à Joséphine de Beauharnais]
Posté par muze15 à 06:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
20 décembre 2009

Tentation dominicale : À voir

  Robert MULLIGANUn Été 421971 / Couleur / 1h30 / DVDavec Jennifer O'Neill, Gary Grimes, Jerry Houser   Sur la plage déserte d'une île au large des côtes de la Nouvelle Angleterre, un homme se promène. Il se souvient avec nostalgie d'un certain été, celui de 1942, lorsqu'il n'avait que quinze ans... Lui, Hermie, jeune garçon sensible et rêveur, a deux amis : Oscy, démonstratif et espiègle et Benjie, le "gamin" du trio. Ils ont quinze ans, eux aussi, en cette année où les États-Unis vont entrer dans la... [Lire la suite]
27 août 2009

Près de la rivière - Federico Garcia Lorca

Près de la rivière Je la pris près de la rivièreCar je la croyais sans mariTandis qu'elle était adultèreCe fut la Saint-Jacques la nuitPar rendez-vous et compromisQuand s'éteignirent les lumièresEt s'allumèrent les cri-criAu coin des dernières enceintesJe touchai ses seins endormis...Ses cuisses s'enfuyaient sous moiComme des truites effrayéesL'une moitié toute embraséeL'autre moitié pleine de froidCette nuit me vit galoperDe ma plus belle chevauchéeSur une pouliche nacréeSans bride et sans étriers Federico GARCIA LORCA
20 août 2009

La Fille - Jean de La Fontaine

La Fille Certaine Fille, un peu trop fièrePrétendait trouver un mariJeune, bien fait, et beau, d'agréable manière,Point froid et point jaloux ; notez ces deux points-ci.Cette Fille voulait aussiQu'il eût du bien, de la naissance,De l'esprit, enfin tout ; mais qui peut tout avoir ?Le destin se montra soigneux de la pourvoir :Il vint des partis d'importance.La Belle les trouva trop chétifs de moitié :Quoi moi ? quoi ces gens-là ? l'on radote, je pense.A moi les proposer ! hélas ils font pitié.Voyez un peu la belle espèce !L'un... [Lire la suite]
02 juillet 2009

Les Cloches - Guillaume Apollinaire

Les cloches Mon beau tzigane mon amantÉcoute les cloches qui sonnentNous nous aimions éperdumentCroyant n'être vus de personne Mais nous étions bien mal cachésToutes les cloches à la rondeNous ont vus du haut des clochersEt le disent à tout le monde Demain Cyprien et HenriMarie Ursule et CatherineLa boulangère et son mariEt puis Gertrude ma cousine Souriront quand je passeraiJe ne saurai plus où me mettreTu seras loin Je pleureraiJ'en mourrai peut-être Guillaume APOLLINAIRE(1913)[Alcools]