02 mai 2014

Divagation - Muze15

Maison du bonheurDes fenêtres sur SeineTriste clap de fin
Posté par muze15 à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 avril 2013

Citation à penser

Je trouve que la télévision à la maison est très favorable à la culture. Chaque fois que quelqu'un l'allume chez moi, je vais dans la pièce d'à côté et je lis.Groucho MARX
Posté par muze15 à 05:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
02 octobre 2012

L’automne - Lucie Delarue-Mardrus

L’automne   On voit tout le temps, en automne, Quelque chose qui vous étonne, C’est une branche, tout à coup, Qui s’effeuille dans votre cou.   C’est un petit arbre tout rouge, Un, d’une autre couleur encor, Et puis, partout, ces feuilles d’or Qui tombent sans que rien ne bouge.   Nous aimons bien cette saison, Mais la nuit si tôt va descendre ! Retournons vite à la maison Rôtir nos marrons dans la cendre.   Lucie DELARUE-MARDRUS [Poèmes mignons pour les enfants – 1929]
15 septembre 2012

Le jardin et la maison - Anna de Noailles

Le jardin et la maison   Voici l'heure où le pré, les arbres et les fleurs Dans l'air dolent et doux soupirent leurs odeurs.   Les baies du lierre obscur où l'ombre se recueille Sentant venir le soir se couchent dans leurs feuilles,   Le jet d'eau du jardin, qui monte et redescend, Fait dans le bassin clair son bruit rafraîchissant ;   La paisible maison respire au jour qui baisse Les petits orangers fleurissant dans leurs caisses.   Le feuillage qui boit les vapeurs de l'étang Lassé des feux du... [Lire la suite]
23 juillet 2012

La petite maison - Charles Vildrac

La petite maison   Sur le versant de la montagne, À mi-hauteur, on aperçoit Un petite maison toute seule.   D’ici elle semble accrochée À un pan de muraille nue Et le soir on voit sa lumière Agoniser sous le poids de la nuit.   - Ah ! comment peut-on vivre là, T’exclames-tu en frissonnant.   Moi je ne connais pas l’endroit Mais je sais bien que la montagne N’a pas, pour qui gravit ses pentes, Ce visage fermé qu’on voit de loin.   Moi je sais bien qu’elle est vêtue De fenouil, de myrte et de... [Lire la suite]
15 juillet 2012

Si d'autres fleurs décorent la maison - Émile Verhaeren

Si d'autres fleurs décorent la maison   Si d'autres fleurs décorent la maison Et la splendeur du paysage, Les étangs purs luisent toujours dans le gazon, Avec les grands yeux d'eau de leur mouvant visage.   Dites de quels lointains profonds et inconnus Tant de nouveaux oiseaux sont-ils venus, Avec du soleil sur leurs ailes ?   Juillet a remplacé Avril dans le jardin Et les tons bleus par les grands tons incarnadins, L'espace est chaud et le vent frêle ; Mille insectes brillent dans l'air, joyeusement, Et... [Lire la suite]

05 mai 2012

Suzette et Suzon - Victor Hugo [II]

Suzette et Suzon   Au bal va Suzette, Au bois va Suzon ; J'épie et je guette L'ombre et le buisson. Ah ! Suzon, Suzette Suzette, Suzon !   Jaloux de Suzette ! Jaloux de Suzon ! La bergeronnette Fait damner l'oison. Ah ! Suzon, Suzette ! Suzette, Suzon !   Si jamais Suzette Rit comme Suzon, Au diable je jette Toute ma raison. Ah ! Suzon, Suzette ! Suzette, Suzon !   Si comme Suzette Souriait Suzon, Cette humble amourette Serait mon poison. Ah ! Suzon, Suzette ! Suzette, Suzon !   ... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
03 avril 2012

Mon ami, le paysage - Émile Verhaeren [II]

Mon ami, le paysage   Un bruit s'entend : c'est un ruisseau Qui abaisse de pente en pente Le geste bleu de son eau lente Jusqu'à la crique d'un hameau,   Tandis qu'au loin sur les éteules Tassant le blé sous le soleil Semble tenir dûment conseil Le peuple d'or des grandes meules.   J'ai pour voisin et compagnon Un vaste et puissant paysage Qui change et luit comme un visage Devant le seuil de ma maison.   Sous l'azur froid qui le diapre L'hiver, il accueille mes pas Pour aiguiser à ses frimas Ma... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
02 avril 2012

Mon ami, le paysage - Émile Verhaeren [I]

Mon ami, le paysage   J'ai pour voisin et compagnon Un vaste et puissant paysage Qui change et luit comme un visage Devant le seuil de ma maison.   Je vis chez moi de sa lumière Et de son ciel dont les grands vents Agenouillent ses bois mouvants Avec leur ombre sur la terre.   Il est gardé par onze tours Qui regardent du bout des plaines De larges mains semer les graines Sur l'aire immense des labours.   Un chêne y détient l'étendue Sous sa rugueuse autorité, Mais les cent doigts de la clarté ... [Lire la suite]
24 mars 2012

Autour de ma maison - Émile Verhaeren [III]

Les insectes, les fleurs, les feuilles, les rameaux Tressent leur vie enveloppante et minuscule Dans mon village, autour des prés et des closeaux. Ma petite maison est prise en leurs réseaux. Souvent, l'après-midi, avant le crépuscule, Autour de ma maison   De fenêtre en fenêtre, au long du pignon droit, Ils s'agitent et bruissent jusqu'à mon toit ; Souvent aussi, quand l'astre aux Occidents recule, J'entends si fort leur fièvre et leur émoi Que je me sens vivre, avec mon cœur, Comme au centre de leur ardeur.   ... [Lire la suite]