28 juin 2009

Chanson d'après-midi - Charles Baudelaire

Chanson d'après-midiQuoique tes sourcils méchants Te donnent un air étrange Qui n'est pas celui d'un ange, Sorcière aux yeux alléchants,     Je t'adore, ô ma frivole, Ma terrible passion ! Avec la dévotion Du prêtre pour son idole.     Le désert et la forêt Embaument tes tresses rudes, Ta tête a les attitudes De l'énigme et du secret.     Sur ta chair le parfum rôde Comme autour d'un encensoir ; Tu charmes comme le soir, Nymphe ténébreuse et chaude.     Ah ! Les philtres les... [Lire la suite]