17 octobre 2011

Étranges fleurs - Maurice Carême

Étranges fleurs   L'automne met dans les lilas D'étranges fleurs que nul ne voit,   Des fleurs aux tons si transparents Qu'il faut avoir gardé longtemps   Son âme de petit enfant Pour les voir le long des sentiers   Et pour pouvoir les assembler En un seul bouquet de clarté   Comme font, à l'aube, les anges, Les mains pleines d'étoiles blanches...   Maurice CARÊME

25 mai 2011

Renouveau - Stéphane Mallarmé

Renouveau (titre original : Vere novo)   Le printemps maladif a chassé tristement L’hiver, saison de l’art serein, l’hiver lucide, Et dans mon être à qui le sang morne préside L’impuissance s’étire en un long bâillement.   Des crépuscules blancs tiédissent sous mon crâne Qu’un cercle de fer serre ainsi qu’un vieux tombeau, Et, triste, j’erre après un Rêve vague et beau, Par les champs où la sève immense se pavane.   Puis je tombe, énervé de parfums d’arbres, las, Et creusant de ma face une fosse à mon... [Lire la suite]
05 mai 2011

Tout ce qui vit autour de nous - Émile Verhaeren

Tout ce qui vit autour de nous   Tout ce qui vit autour de nous, Sous la douce et fragile lumière, Herbes frêles, rameaux tendres, roses trémières, Et l'ombre qui les frôle et le vent qui les noue, Et les chantants et sautillants oiseaux Qui follement s'essaiment, Comme des grappes de joyaux Dans le soleil, Tout ce qui vit au beau jardin vermeil, Ingénument, nous aime ; Et nous, Nous aimons tout.   Nous adorons le lys que nous voyons grandir Et les hauts tournesols plus clairs que le Nadir - Cercles... [Lire la suite]
19 avril 2011

Les quatre saisons - Le printemps - Charles Cros

Les quatre saisons - Le printemps   Au printemps, c'est dans les bois nus Qu'un jour nous nous sommes connus.   Les bourgeons poussaient vapeur verte. L'amour fut une découverte.   Grâce aux lilas, grâce aux muguets, De rêveurs nous devînmes gais.   Sous la glycine et le cytise, Tous deux seuls, que faut-il qu'on dise ?   Nous n'aurions rien dit, réséda, Sans ton parfum qui nous aida.   Charles CROS (1842-1888) [Le coffret de santal]
29 mars 2011

Le Printemps - Théodore de Banville

Le Printemps   Te voilà, rire du Printemps ! Les thyrses des lilas fleurissent. Les amantes qui te chérissent Délivrent leurs cheveux flottants   Sous les rayons d'or éclatants Les anciens lierres se flétrissent - Te voilà, rire du Printemps ! Les thyrses de lilas fleurissent.   Couchons-nous au bord des étangs, Que nos maux amers se guérissent ! Mille espoirs fabuleux nourrissent Nos cœurs gonflés et palpitants. - Te voilà, rire du Printemps !   Théodore de BANVILLE (1823-1891) [Les... [Lire la suite]
25 mars 2011

Un printemps tout neuf - Marc Alyn

Un printemps tout neuf   Un arbre sourit de toutes ses fleurs. Des ramiers s'en vont, à deux, vers le fleuve. Le coucou vivant au bois donne l'heure : Voici le printemps dans sa robe neuve !   Quel joli printemps aux yeux de pervenche, Aux lèvres de rose, aux doigts de lilas ! La vie sur l'hiver a pris sa revanche Et danse en chantant un alléluia.   Marc ALYN
Posté par muze15 à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
25 août 2010

Premier soleil - Théodore de Banville

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"Trebuchet MS"; panose-1:0 2 11 6 3 2 2 2 2 2; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"Arial Narrow"; panose-1:0 2... [Lire la suite]