18 mai 2009

Ses mains - Yvon Le Men

Ses mains D’abord ses mains surtout ses mains comme celles de mon père
hier
et dont je sens encore le corps quand elles pendaient
à vide et à ses bras
comme si elles attendaient toujours
l’heure des outils
l’instant des baisers quand elles serraient les manches
de pioche, de pelle
puis de râteau pour que les chemins soient des routes
pour que le siècle change de siècle quand elles ne pourraient plus se replier
sur elles mêmes et sur nous quand leur douceur ne serait plus que le souvenir
de leur douceur. ... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

22 février 2009

Niger III - Yvon Le Men

Niger III Dans la rue
j’ai suivi le poème de Senghor
Femme nue femme noire
jusqu’à voir s’éteindre le jaune
et qu’au milieu du vert
surgisse le bleu
sous le bleu du ciel.
Au bord du fleuve
j’ai regardé les femmes préparer les adjectifs
que l’on trouve dans le poème de Senghor
c’est un travail plus dur
de les préparer que d’écrire le poème
pour que l’adjectif jaune
résiste
il faut battre la toile contre l’eau du fleuve
s’y mettre de tout son corps
même si le cœur ne suit pas.
A quoi rêvent les jeunes filles dont les bras... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
21 février 2009

Niger II - Yvon Le Men

Niger II     De l’autre côté du fleuve       comme de l’autre côté de la mer       il y a un pays où vivent       de l’autre côté de nos vies       des hommes qui nous ressemblent.       Autrefois       ils habitaient dans les livres d’images       et dans nos peurs       comme ma voisine       la vieille Marie qui ne parlait que le... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
20 février 2009

Niger I
- Yvon Le Men

Niger I Tendu entre le ciel et l’eau
le pêcheur bat la mesure de la traversée
avec la rame et son corps ensemble.
Assis entre le ciel et l’eau
nous nous éloignons de la ville
nous nous rapprochons du silence.
Malgré la couleur de la terre
nous sommes comme sur la Manche
et comme la mer, le fleuve sauve le pays.
Si j’étais né à Bamako
chaque jour je retournerais sur le fleuve
observer de loin
le trop près des hommes
qui, s’ils ne souriaient pas, pleureraient de rage. Yvon Le MEN
Posté par muze15 à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
26 novembre 2008

Rencontre au Mali - Yvon Le Men

Rencontre au Mali Se confondavec l’ombre de la casela couleur de l’enfant. Ses yeux noirsplus noirs que sa peauéclairent l’obscurité de la case. Il n’a jamais vu d’homme blancni le moindre de ses enfantsdont il aurait pu protéger les jeuxécouter les histoires de nègres qui faisaient peur. Il aurait pu alorsrire de la crainte qu’elles inspiraientlui si petitdont les yeux éclairaient seulement l’obscurité de la caseet le cœur de sa mère. Il n’a jamais entendu d’homme blancdont les paroles auraient pucomme celle de... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 octobre 2008

Evy et Claude - Yvon Le Men

Evy et Claude Elle est morte dans mes bras
dit mon vieil ami
mais avant dans ses yeux
et avant dans son corps par où tout s’est passé
dans son corps par où tout est parti par ses poumons sa gorge sa tête par l’atome
puis l’intérieur de l’atome
et par ce qui encore se divise puis ce qui résiste à la division
la présence de celle qui n’est plus et qu’on appelle l’absence
et qui s’appelle Evy. Il en faut des oreilles et des bouches pour faire traverser le pont aux mots des douleurs. Je ne suis pas... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 octobre 2008

Paysage - Yvon Le Men

Paysage Il existedans les livres d'estampes japonaises du XIXe siècledes images que l'on trouvedans les paysages bretons de toujours est-ce d'avoir regardé les estampestoujours, comme une première foisqui a protégé mes yeux d'avoir regardé le paysagetoujours, comme une dernière fois ? comme si demain,je ne verrai ni les estampesni les rives du Léguer qui va et revientau seuil de ma maisonet sur les murs de laquelle repose une estampe d'Hiroshige Je l'ai trouvéeau coeur d'un hiver où la nuit était noirejusqu'à l'aube d'un... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
29 juillet 2008

Je sais qu'il est interdit - Yvon Le Men

Pour Bernard ChambazJe saisqu'il est interditde ramasser des galets maisquand il en choisit unpour le déposersur la tombe de son fils je détournai le visageet regardai la mer. Un peu de l'immense histoire du tempscontre la brève histoire d'une vie est justice. Sillon de TalbertPresqu'île sauvageHiver Yvon Le MENNé en 1953, Yvon Le Men est breton et poète. Depuis son premier livre Vie (1974), écrire et dire sont les seuls métiers d'Yvon le Men. Il est l'auteur d'une oeuvre poétique importante (Le jardin des tempêtes,... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,