19 mars 2010

Le Moulin au printemps - Alphonse de Lamartine

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"Comic Sans MS"; panose-1:0 3 15 7 2 3 3 2 2 2; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal,... [Lire la suite]

10 mars 2010

L'isolement - Alphonse de Lamartine

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"Comic Sans MS"; panose-1:0 3 15 7 2 3 3 2 2 2; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal,... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 17:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
10 octobre 2009

Chant d'amour (VI) - Alphonse de Lamartine

Chant d'amour - VI Un jour, le temps jaloux, d'une haleine glacée, Fanera tes couleurs comme une fleur passée Sur ces lits de gazon ;Et sa main flétrira sur tes charmantes lèvres Ces rapides baisers, hélas ! dont tu me sèvres Dans leur fraîche saison. Mais quand tes yeux, voilés d'un nuage de larmes, De ces jours écoulés qui t'ont ravi tes charmes Pleureront la rigueur ; Quand dans ton souvenir, dans l'onde du rivage Tu chercheras en vain ta ravissante image, Regarde dans mon coeur ! Là ta beauté fleurit pour des siècles sans... [Lire la suite]
09 octobre 2009

Chant d'amour (V) - Alphonse de Lamartine

Chant d'amour - V Viens, cherchons cette ombre propiceJusqu'à l'heure où de ce séjour Les fleurs fermeront leur calice Aux regards languissants du jour. Voilà ton ciel, ô mon étoile !Soulève, oh ! soulève ce voile, Éclaire la nuit de ces lieux ; Parle, chante, rêve, soupire,Pourvu que mon regard attireUn regard errant de tes yeux. Laisse-moi parsemer de roses La tendre mousse où tu t'assieds, Et près du lit où tu reposes Laisse-moi m'asseoir à tes pieds. Heureux le gazon que tu foules, Et le bouton dont tu déroules Sous tes doigts... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
08 octobre 2009

Chant d'amour (IV) - Alphonse de Lamartine

Chant d'amour - IV Pourquoi de tes regards percer ainsi mon âme ?Baisse, oh ! baisse tes yeux pleins d'une chaste flamme :Baisse-les, ou je meurs.Viens plutôt, lève-toi ! Mets ta main dans la mienne,Que mon bras arrondi t'entoure et te soutienneSur ces tapis de fleurs. Aux bords d'un lac d'azur il est une collineDont le front verdoyant légèrement s'inclinePour contempler les eaux ;Le regard du soleil tout le jour la caresse,Et l'haleine de l'onde y fait flotter sans cesseLes ombres des rameaux. Entourant de ses plis deux chênes... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
07 octobre 2009

Chant d'amour (III) - Alphonse de Lamartine

Chant d'amour - III Pourquoi sous tes cheveux me cacher ton visage ?Laisse mes doigts jaloux écarter ce nuage :Rougis-tu d'être belle, ô charme de mes yeux ?L'aurore, ainsi que toi, de ses roses s'ombrage.Pudeur ! honte céleste ! instinct mystérieux,Ce qui brille le plus se voile davantage ;Comme si la beauté, cette divine image,N'était faite que pour les cieux ! Tes yeux sont deux sources vives Où vient se peindre un ciel pur, Quand les rameaux de leurs rives Leur découvrent son azur. Dans ce miroir retracées, Chacune de tes... [Lire la suite]
06 octobre 2009

Chant d'amour (II) - Alphonse de Lamartine

Chant d'amour - II Un de ses bras fléchit sous son cou qui le presse, L'autre sur son beau front retombe avec mollesse,Et le couvre à demi :Telle, pour sommeiller, la blanche tourterelleCourbe son cou d'albâtre et ramène son aileSur son œil endormi ! Le doux gémissement de son sein qui respire Se mêle au bruit plaintif de l'onde qui soupireÀ flots harmonieux ;Et l'ombre de ses cils, que le zéphyr soulève,Flotte légèrement comme l'ombre d'un rêveQui passe sur ses yeux ! Que ton sommeil est doux, ô vierge ! ô ma colombe !Comme d'un... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
05 octobre 2009

Chant d'amour (I) - Alphonse de Lamartine

Chant d'amour - I Naples, 1822 Si tu pouvais jamais égaler, ô ma lyre,Le doux frémissement des ailes du zéphyreÀ travers les rameaux,Ou l'onde qui murmure en caressant ces rives, Ou le roucoulement des colombes plaintives, Jouant aux bords des eaux ; Si, comme ce roseau qu'un souffle heureux anime, Tes cordes exhalaient ce langage sublime, Divin secret des cieux, Que, dans le pur séjour où l'esprit seul s'envole, Les anges amoureux se parlent sans parole, Comme les yeux aux yeux ; Si de ta douce voix la flexible harmonie,... [Lire la suite]
07 décembre 2008

L’isolement - Alphonse de Lamartine

L’isolement Souvent sur la montagne, à l’ombre du vieux chêne, Au coucher du soleil, tristement je m’assieds ; Je promène au hasard mes regards sur la plaine, Dont le tableau changeant se déroule à mes pieds. Ici, gronde le fleuve aux vagues écumantes ; Il serpente, et s’enfonce en un lointain obscur ; Là, le lac immobile étend ses eaux dormantes Où l’étoile du soir se lève dans l’azur. Au sommet de ces monts couronnés de bois sombres, Le crépuscule encor jette un dernier rayon, Et le char vaporeux de la reine des ombres... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,