29 octobre 2013

Citation à penser

Ne demande pas que les choses arrivent comme tu le désires, mais désire qu'elles arrivent comme elles arrivent, et tu couleras des jours heureux.ÉPICTÈTE[Pensées - XIV]
Posté par muze15 à 05:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

10 avril 2013

Adieu à l'enfance - Ondine Valmore

Adieu à l'enfance   Adieu mes jours enfants, paradis éphémère ! Fleur que brûle déjà le regard du soleil, Source dormeuse où rit une douce chimère, Adieu ! L'aurore fuit. C'est l'instant du réveil !   J'ai cherché vainement à retenir tes ailes Sur mon cœur qui battait, disant : " Voici le jour ! " J'ai cherché vainement parmi mes jeux fidèles A prolonger mon sort dans ton calme séjour ;   L'heure est sonnée, adieu mon printemps, fleur sauvage ; Demain tant de bonheur sera le souvenir. Adieu ! Voici l'été ;... [Lire la suite]
27 décembre 2012

Citation à penser

Pour préparer un arbre de Noël, il faut trois choses, outre les ornements et l’arbre, la foi dans les beaux jours à venir.ZAHRAD[Un Arbre de Noël]
Posté par muze15 à 05:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
19 octobre 2012

L'empreinte - Anna de Noailles

L'empreinte   Je m'appuierai si bien et si fort à la vie, D'une si rude étreinte et d'un tel serrement, Qu'avant que la douceur du jour me soit ravie Elle s'échauffera de mon enlacement.   La mer, abondamment sur le monde étalée, Gardera, dans la route errante de son eau, Le goût de ma douleur qui est âcre et salée Et sur les jours mouvants roule comme un bateau.   Je laisserai de moi dans le pli des collines La chaleur de mes yeux qui les ont vu fleurir, Et la cigale assise aux branches de l'épine Fera... [Lire la suite]
27 juillet 2012

Les plaisirs des jardins - Anna de Noailles

Les plaisirs des jardins   Écoute, au beau jardin, couler à petits bruits La fontaine où, dès l'aube, un bras pieux recueille L'eau qui plaît à la soif de l'herbe et de la feuille, Des petits rosiers tors et des arbres à fruits.   - Viens avec moi, ce soir, en doux pèlerinage, Vers les massifs touffus et les clairs espaliers Où par la tige courte et forte, sont liés Les brugnons éclatants au verdoyant treillage.   Vois ces fleurs où la guêpe heureuse joue et boit, Respire ces parfums que le vent chaud... [Lire la suite]
15 juillet 2012

Citation à penser

Ce sont tous les jours de nouvelles nécessités qu'on invente, et on ne peut plus se passer des choses qu'on ne connaissait point trente ans avant.FÉNELON[Télémaque -1699]
Posté par muze15 à 05:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

06 juillet 2012

Citation à penser

Je ne veux pas gagner ma vie, je l'ai.Boris VIAN[L'Écume des jours - 1947]
Posté par muze15 à 05:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
04 avril 2012

Mon ami, le paysage - Émile Verhaeren [III]

Mon ami, le paysage   Lorsqu'en Mai brillent les taillis, Tout mon être tremble et chatoie De l'immense frisson de joie Dont son feuillage a tressailli.   En Août quand les moissons proclament Les triomphes de la clarté, Je fais régner le bel été Avec son calme dans mon âme.   Et si Novembre avide et noir Arrache aux bois toute couronne, C'est aux flammes d'un peu d'automne Que je réchauffe mon espoir.   Ainsi le long des jours qui s'arment D'ample lumière ou de grand vent J'éprouve en mon... [Lire la suite]
22 mars 2012

Autour de ma maison - Émile Verhaeren [I]

Autour de ma maison   Pour vivre clair, ferme et juste, Avec mon cœur, j'admire tout Ce qui vibre, travaille et bout Dans la tendresse humaine et sur la terre auguste.   L'hiver s'en va et voici mars et puis avril Et puis le prime été, joyeux et puéril. Sur la glycine en fleurs que la rosée humecte, Rouges, verts, bleus, jaunes, bistres, vermeils, Les mille insectes Bougent et butinent dans le soleil. Oh la merveille de leurs ailes qui brillent Et leur corps fin comme une aiguille Et leurs pattes et leurs... [Lire la suite]
05 janvier 2012

Oh ! puisse le ciseau qui doit trancher mes jours - André Chénier

Oh ! puisse le ciseau qui doit trancher mes jours   Oh ! puisse le ciseau qui doit trancher mes jours Sur le sein d'une belle en arrêter le cours ! Qu'au milieu des langueurs, au milieu des délices, Achevant de Vénus les plus doux sacrifices, Mon âme, sans efforts, sans douleurs, sans combats, Se dégage et s'envole, et ne le sente pas ! Qu'attiré sur ma tombe, où la pierre luisante Offrira de ma fin l'image séduisante, Le voyageur ému dise avec un soupir : " Ainsi puissé-je vivre et puissé-je mourir ! "   André... [Lire la suite]