09 mars 2012

Cependant que l'honnêteté - Philippe Desportes

Cependant que l'honnêteté   Cependant que l'honnêteté Retenait ta jeune beauté Empreinte au plus vif de mon âme, Quand je sentais brûler mon cœur, Je me plaisais en ma langueur, Et nommais heureuse ma flamme.   Les filets de tes blonds cheveux, Primes, frisés, retors en nœuds, De cent mille façons nouvelles Serraient tellement mes esprits Que jamais je n'eusse entrepris De rompre des chaînes si belles !   Ton œil qui les dieux émouvait Contraignant tout ce qui vivait Sous l'amoureuse obéissance, Et... [Lire la suite]

06 janvier 2012

Citation à penser

Il y a dans la jalousie plus d'amour-propre que d'amour.LA ROCHEFOUCAULD[Maximes et Sentences]
Posté par muze15 à 05:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 juin 2011

La part manquante (extrait) - Christian Bobin

La part manquante (extrait) Ce qu'on apprend dans les livres, c'est-à-dire "je vous aime". Il faut d'abord dire "je". C'est difficile, c'est comme se perdre dans la forêt, loin des chemins, c'est comme sortir de la maladie, de la maladie des vies impersonnelles, des vies tuées. Ensuite il faut dire "vous". La souffrance peut aider - la souffrance d'un bonheur, la jalousie, le froid, la candeur d'une saison sur la vitre du sang. Tout peut aider en un sens à dire "vous", tout ce qui manque et qui est là, sous les yeux, dans l'absence... [Lire la suite]
09 novembre 2010

Le Fil de l'épée - Charles de Gaulle

@font-face {   font-family: "Cambria"; }@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } Face à l'événement, c'est à soi-même que recourt l'homme de caractère. Son mouvement est d'imposer à l'action sa marque, de la prendre à son compte, d'en faire son affaire. Et loin de s'abriter sous la hiérarchie, de se cacher dans les textes, de se... [Lire la suite]
30 mai 2010

Citation à penser

La jalousie éteint l'amour comme les cendres éteignent le feu.Ninon de LENCLOS
Posté par muze15 à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 août 2009

Le Mal Marié

Le Mal Marié Que le bon soit toujours camarade du beau,Dès demain je chercherai femme ;Mais comme le divorce entre eux n'est pas nouveau,Et que peu de beaux corps, hôtes d'une belle âme,Assemblent l'un et l'autre point,Ne trouvez pas mauvais que je ne cherche point.J'ai vu beaucoup d'Hymens, aucuns d'eux ne me tentent :Cependant des humains presque les quatre partsS'exposent hardiment au plus grand des hasards ;Les quatre parts aussi des humains se repentent.J'en vais alléguer un qui, s'étant repenti,Ne put trouver d'autre... [Lire la suite]

06 août 2009

À une Madone - Charles Baudelaire

À une Madone Ex-voto dans le goût espagnol Je veux bâtir pour toi, Madone, ma maîtresse,Un autel souterrain au fond de ma détresse,Et creuser dans le coin le plus noir de mon cœur,Loin du désir mondain et du regard moqueur,Une niche, d'azur et d'or tout émaillée,Où tu te dresseras, Statue émerveillée.Avec mes Vers polis, treillis d'un pur métalSavamment constellé de rimes de cristal,Je ferai pour ta tête une énorme Couronne ;Et dans ma jalousie, ô mortelle Madone,Je saurai te tailler un Manteau, de façonBarbare, roide et lourd,... [Lire la suite]
14 juillet 2009

Les Rayons jaunes - Charles Sainte-Beuve

Les Rayons jaunes Les dimanches d’été, le soir, vers les six heures, Quand le peuple empressé déserte ses demeures Et va s’ébattre aux champs, Ma persienne fermée, assis à ma fenêtre, Je regarde d’en haut passer et disparaître Joyeux bourgeois, marchands, Ouvriers en habits de fête, au coeur plein d’aise ; Un livre est entr’ouvert près de moi, sur ma chaise : Je lis ou fais semblant ; Et les jaunes rayons que le couchant ramène, Plus jaunes ce soir-là que pendant la semaine, Teignent mon rideau blanc. J’aime à les voir... [Lire la suite]
16 mars 2009

Jalousie - François Tristan L’hermite

Jalousie Telle qu’était Diane, alors qu’imprudemment L’infortuné chasseur la voyait toute nue, Telle dedans un bain Clorinde s’est tenue, N’ayant le corps vêtu que d’un moite élément. Quelque dieu dans ces eaux caché secrètement A vu tous les appas dont la belle est pourvue, Mais s’il n’en avait eu seulement que la vue, Je serais moins jaloux de son contentement. Le traître, l’insolent, n’étant qu’une eau versée, L’a baisée en tous lieux, l’a toujours embrassée ; J’enrage de colère à m’en ressouvenir. Cependant cet... [Lire la suite]
01 novembre 2008

Citation à penser

La jalousie qui se tait s'accroît dans le silence.Friedrich NIETZSCHE[Humain, trop humain]
Posté par muze15 à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,