29 septembre 2011

L'île - Marie Noël

L'île   Solitude au vent, ô sans pays, mon Île, Que les barques de loin entourent d’élans Et d’appels, sous l’essor gris des goélands, Mon Île, mon lieu sans port, ni quai, ni ville,   Mon Île où s’élance en secret la montagne La plus haute que Dieu heurte du talon Et repousse… Ô Seule entre les aquilons Qui n’a que la mer farouche pour compagne.   Temps où se plaint l’air en éternels préludes, Mon Île où l’Amour me héla sur le bord D’un chemin de cieux qui descendait à mort, Espace où les vols se... [Lire la suite]