03 février 2014

Divagation - Muze15

Traces à l'infiniEntre épure et ellipseErrer sans partir
Posté par muze15 à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

31 août 2012

Citation à penser

La vie n'est qu'un mélange de bien et de mal, tantôt c'est l'un qui gagne, tantôt c'est l'autre, et ainsi jusqu'à l'infini.Milena AGUS
Posté par muze15 à 05:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
01 août 2012

Petites misères d'août - Jules Laforgue

Petites misères d'août   Oh ! quelle nuit d'étoiles, quelles saturnales ! Oh ! mais des galas inconnus Dans les annales Sidérales ! Bref, un Ciel absolument nu !   Ô Loi du Rythme sans appel ! Que le moindre Astre certifie Par son humble chorégraphie Mais nul spectateur éternel.   Ah ! la Terre humanitaire N'en est pas moins terre-à-terre ! Au contraire.   La Terre, elle est ronde Comme un pot-au-feu, C'est un bien pauv' monde Dans l'Infini bleu.   Cinq sens seulement, cinq ressorts pour... [Lire la suite]
08 juin 2012

Divagation - Muze15

Langue bleuitSable eau ciel nuagesCaresser l'infini  
Posté par muze15 à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
01 mai 2012

Divagation - Muze15

Voltigeurs énergisésÉphémère infiniUne poésie
Posté par muze15 à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 avril 2012

Fragment d'ivoire - Rainer Maria Rilke

Fragment d'ivoire   Doux pâtre qui survit tendrement à son rôle avec sur son épaule un débris de brebis. Doux pâtre qui survit en ivoire jaunâtre à son jeu de pâtre. Ton troupeau aboli autant que toi dure dans la lente mélancolie de ton assistante figure qui résume dans l'infini la trêve d'actives pâtures.   Rainer Maria RILKE (1875-1926)

06 avril 2012

Divagation - Muze15

Trouée sur l'infiniNuages mousseuxVoguant sur un ciel bleu
Posté par muze15 à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
15 mars 2012

Citation à penser

Quand je l'ai rencontrée pour la première fois, j'ai ressenti en la voyant une étrange sensation… Ses gestes me séduisaient, sa voix me ravissait, toute sa personne me faisait un plaisir infini à regarder. Il me semblait aussi que je la connaissais depuis longtemps, que je l'avais vue déjà. Elle portait en elle quelque chose de mon esprit.Guy de MAUPASSANT
14 mars 2012

La folie - Émile Verhaeren [I]

La folie   Routes de fer vers l'horizon : Blocs de cendres, talus de schistes, Où sur les bords un agneau triste Broute les poils d'un vieux gazon ; Départs brusques vers les banlieues, Rails qui sonnent, signaux qui bougent, Et tout à coup le passage des yeux Crus et sanglants d'un convoi rouge ; Appels stridents, ouragans noirs, Pays de brasiers roux et d'usines tragiques, Où sanglotent, quand vient le soir, Toutes les voix du vent   Frappant, d'un contenu gémissement, Les fils à l'infini des crins... [Lire la suite]
16 octobre 2011

Divagation - Muze15

Plaine glaciaireManchots royaux à l'infiniPlumage en queue de pie
Posté par muze15 à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,