14 juillet 2012

La rose de l'infante - Victor Hugo [VIII]

La rose de l'infante   Cependant, sur le bord du bassin, en silence, L’infante tient toujours sa rose gravement, Et, doux ange aux yeux bleus, la baise par moment. Soudain un souffle d’air, une de ces haleines Que le soir frémissant jette à travers les plaines, Tumultueux zéphyr effleurant l’horizon, Trouble l’eau, fait frémir les joncs, met un frisson Dans les lointains massifs de myrte et d’asphodèle, Vient jusqu’au bel enfant tranquille, et, d’un coup d’aile, Rapide, et secouant même l’arbre voisin, Effeuille... [Lire la suite]

13 juillet 2012

La rose de l'infante - Victor Hugo [VII]

La rose de l'infante   Ô rictus du vampire assouvissant sa faim ! Cette pâle Angleterre, il la tient donc enfin ! Qui pourrait la sauver ? Le feu va prendre aux poudres. Philippe dans sa droite a la gerbe des foudres ; Qui pourrait délier ce faisceau dans son poing ? N’est-il pas le seigneur qu’on ne contredit point ? N’est-il pas l’héritier de César ? le Philippe Dont l’ombre immense va du Gange au Pausilippe ? Tout n’est-il pas fini quand il a dit : Je veux ! N’est-ce pas lui qui tient la victoire aux cheveux ? ... [Lire la suite]
12 juillet 2012

La rose de l'infante - Victor Hugo [VI]

La rose de l'infante   Charles fut le vautour, Philippe est le hibou.   Morne en son noir pourpoint, la toison d’or au cou, On dirait du destin la froide sentinelle ; Son immobilité commande ; sa prunelle Luit comme un soupirail de caverne ; son doigt Semble, ébauchant un geste obscur que nul ne voit, Donner un ordre à l’ombre et vaguement l’écrire. Chose inouïe ! il vient de grincer un sourire. Un sourire insondable, impénétrable, amer. C’est que la vision de son armée en mer Grandit de plus en plus dans sa... [Lire la suite]
11 juillet 2012

La rose de l'infante - Victor Hugo [V]

La rose de l'infante   Son trône était de piège et de fraude construit ; Il avait pour soutien la force de la nuit ; L’ombre était le cheval de sa statue équestre. Toujours vêtu de noir, ce Tout-Puissant terrestre Avait l’air d’être en deuil de ce qu’il existait ; Il ressemblait au sphinx qui digère et se tait ; Immuable ; étant tout, il n’avait rien à dire. Nul n’avait vu ce roi sourire ; le sourire N’étant pas plus possible à ces lèvres de fer Que l’aurore à la grille obscure de l’enfer. S’il secouait parfois sa... [Lire la suite]
10 juillet 2012

La rose de l'infante - Victor Hugo [IV]

La rose de l'infante   Telle est la vision qui, dans l’heure où nous sommes, Emplit le froid cerveau de ce maître des hommes,   Et qui fait qu’il ne peut rien voir autour de lui. L’armada, formidable et flottant point d’appui Du levier dont il va soulever tout un monde, Traverse en ce moment l’obscurité de l’onde ; Le roi dans son esprit la suit des yeux, vainqueur, Et son tragique ennui n’a plus d’autre lueur.   Philippe Deux était une chose terrible. Iblis dans le Koran et Caïn dans la Bible Sont à peine... [Lire la suite]
08 juillet 2012

La rose de l'infante - Victor Hugo [II]

La rose de l'infante   Pourtant, devant la vie et sous le firmament, Pauvre être ! elle se sent très-grande vaguement ; Elle assiste au printemps, à la lumière, à l’ombre, Au grand soleil couchant horizontal et sombre, À la magnificence éclatante du soir, Aux ruisseaux murmurants qu’on entend sans les voir, Aux champs, à la nature éternelle et sereine, Avec la gravité d’une petite reine ; Elle n’a jamais vu l’homme que se courbant ; Un jour, elle sera duchesse de Brabant ; Elle gouvernera la Flandre ou la Sardaigne. ... [Lire la suite]
07 juillet 2012

La rose de l'infante - Victor Hugo [I]

La rose de l'infante   Elle est toute petite ; une duègne la garde. Elle tient à la main une rose et regarde. Quoi ? que regarde-t-elle ? Elle ne sait pas. L’eau, Un bassin qu’assombrit le pin et le bouleau ; Ce qu’elle a devant elle ; un cygne aux ailes blanches, Le bercement des flots sous la chanson des branches,   Et le profond jardin rayonnant et fleuri ; Tout ce bel ange a l’air dans la neige pétri. On voit un grand palais comme au fond d’une gloire, Un parc, de clairs viviers où les biches vont boire, Et... [Lire la suite]
09 juin 2010

Éphéméride - Muze15

<!-- /* Font Definitions */ @font-face ... [Lire la suite]