13 juillet 2012

La rose de l'infante - Victor Hugo [VII]

La rose de l'infante   Ô rictus du vampire assouvissant sa faim ! Cette pâle Angleterre, il la tient donc enfin ! Qui pourrait la sauver ? Le feu va prendre aux poudres. Philippe dans sa droite a la gerbe des foudres ; Qui pourrait délier ce faisceau dans son poing ? N’est-il pas le seigneur qu’on ne contredit point ? N’est-il pas l’héritier de César ? le Philippe Dont l’ombre immense va du Gange au Pausilippe ? Tout n’est-il pas fini quand il a dit : Je veux ! N’est-ce pas lui qui tient la victoire aux cheveux ? ... [Lire la suite]

15 juin 2012

Plus loin que les gares, le soir - Émile Verhaeren

Plus loin que les gares, le soir   L'ombre s'installe, avec brutalité ; Mais les ciseaux de la lumière, Au long des quais, coupent l'obscurité, A coups menus, de réverbère en réverbère.   La gare immense et ses vitraux larges et droits Brillent, comme une châsse, en la nuit sourde, Tandis que des voiles de suie et d'ombre lourde Choient sur les murs trapus et les hautains beffrois.   Et le lent défilé des trains funèbres Commence, avec leurs bruits de gonds Et l'entrechoquement brutal de leurs wagons, ... [Lire la suite]
03 mars 2012

L'enfant - Victor Hugo

L'enfant Quand l'enfant nous regarde, on sent Dieu nous sonder ; Quand il pleure, j'entends le tonnerre gronder, Car penser c'est entendre, et le visionnaire Est souvent averti par un vague tonnerre. Quand ce petit être, humble et pliant les genoux, Attache doucement sa prunelle sur nous, Je ne sais pas pourquoi je tremble ; quand cette âme, Qui n'est pas homme encore et n'est pas encor femme, En qui rien ne s'admire et rien ne se repent, Sans sexe, sans passé derrière elle rampant, Verse, à travers les cils de sa rose... [Lire la suite]
19 février 2012

Éphéméride - Muze15

  19 Février 197 Septime Sévère, empereur de Rome. Lyon, la capitale des Gaules, est le théâtre d'une bataille sanglante entre deux armées romaines. Septime Sévère, chef de l'armée du Danube, affronte le gouverneur de Bretagne, Clodius Albinus. Tout deux veulent devenir maîtres de l'immense Empire romain. Septime Sévère l'emporte. Pour punir la ville d'avoir pris parti pour son adversaire, il la dévaste et extermine 18 000 chrétiens. Né à Leptis Magna en Afrique, Septime Sévère se retrouve alors à la tête de l'Empire romain. ... [Lire la suite]
13 février 2012

Le jugement de Komor - Charles-Marie Leconte de Lisle [I]

Le jugement de Komor   La lune sous la nue errait en mornes flammes, Et la tour de Komor, du Jarle de Kemper, Droite et ferme, montait dans l'écume des lames.   Sous le fouet redoublé des rafales d'hiver La tour du vieux Komor dressait sa masse haute, Telle qu'un cormoran qui regarde la mer.   Un grondement immense enveloppait la côte. Sur les flots palpitaient, blêmes, de toutes parts, Les âmes des noyés qui moururent en faute.   Et la grêle tintait contre les noirs remparts, Et le vent secouait la... [Lire la suite]
31 janvier 2012

La prière - Alphonse de Lamartine [I]

La prière   Le roi brillant du jour, se couchant dans sa gloire, Descend avec lenteur de son char de victoire. Le nuage éclatant qui le cache à nos yeux Conserve en sillons d'or sa trace dans les cieux, Et d'un reflet de pourpre inonde l'étendue. Comme une lampe d'or, dans l'azur suspendue, La lune se balance aux bords de l'horizon ; Ses rayons affaiblis dorment sur le gazon, Et le voile des nuits sur les monts se déplie : C'est l'heure où la nature, un moment recueillie, Entre la nuit qui tombe et le jour qui... [Lire la suite]

15 janvier 2012

Que nous sommes encor heureux et fiers de vivre - Émile Verhaeren

Que nous sommes encor heureux et fiers de vivre   Que nous sommes encor heureux et fiers de vivre Quand le moindre rayon entr'aperçu là-haut Illumine un instant les pauvres fleurs de givre Que le gel dur et fin grava sur nos carreaux.   L'élan bondit en nous et l'espoir nous emporte, Et notre vieux jardin nous apparaît encor Malgré ses longs chemins jonchés de branches mortes Vivant et pur et clair et plein de lueurs d'or.   Je ne sais quoi de lumineux et d'intrépide Se glisse en notre sang et nous... [Lire la suite]
09 janvier 2012

Fulgur - Victor Hugo

Fulgur   L'océan me disait : Ô poète, homme juste, J'ai parfois comme toi cette surprise auguste Qu'il me descend des cieux une immense rougeur ; Et je suis traversé tout à coup, ô songeur, Par la foudre sublime, irritée et haïe Comme toi par l'esprit sinistre d'Isaïe ; Les éclairs sont mes cris, les foudres sont ma voix ; Je gronde sur l'écueil comme toi sur les rois ; Je suis l'avertisseur brusque, horrible et céleste. L'énorme bras de feu m'associe à son geste Quand il menace l'ombre et le bagne infernal. On est... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
20 juillet 2011

Chant de rouge-gorge - Marie Noël

Chant de rouge-gorge   Au mois de mai j’avais le cœur si grand Que pour l’emplir je me suis en allée Cherchant l’amour sans savoir quelle allée, Pour le rencontrer, quel chemin on prend …   Rouge-gorge, au fond du bois incolore, Au bout des sentiers dont il te souvient, Du printemps, sais-tu s’il en reste encore ? L’hiver vient …   J’allais, j’allais. Où trouver de l’amour ? Au bas de la côte, au faîte, derrière ? Au fond du bois, au bout de la rivière ? Ici, là-bas, à ce prochain détour ? ...   ... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
19 juillet 2011

Éphéméride - Muze15

  19 Juillet 64 Dans la nuit, un feu immense éclate près du "Circus Maximus" et ravage toute la ville de Rome. L'incendie est d'une telle ampleur qu'il faudra six jours pour le maîtriser. L'empereur Néron, en séjour à la campagne, regagne précipitamment la capitale de son empire. Sur les hauteurs de Rome, il observe la ville en flammes en récitant des vers. Après ce terrible incendie, il fera construire un nouveau palais aux dimensions nettement supérieures au précédent. La plèbe l'accusera d'avoir lui-même provoqué le feu... [Lire la suite]